Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Déclaration de la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 Février 2023 : Maintenir l’Intégrité du chronogramme électoral

La Coordination des Organisations de l’Appel du 20 Février 2023 pour Sauver le Mali, réunie à Bamako ce jour, exprime son profond regret face à la décision unilatérale prise par le Gouvernement de la Transition. Cette décision consiste à organiser exclusivement l’élection présidentielle dans le but de mettre fin à une période de transition qui a déjà été prolongée au-delà de ses engagements initiaux. Cette annonce s’accompagne également de la modification unilatérale des dates prévues pour le 1er tour et le 2ème tour de l’élection présidentielle, initialement annoncées pour les 4 et 18 février 2024, respectivement.

              Menaces sur l’ordre constitutionnel : L’Appel du 20 Février pour Sauver le Mali prêt à prendre des                            mesures

Bamada.net- La Coordination des Organisations de l’Appel du 20 Février, réaffirme son engagement ferme envers les objectifs qui sous-tendent son action. Aujourd’hui, ces objectifs se concentrent sur deux points essentiels : le rétablissement de l’ordre constitutionnel et le respect du chronogramme électoral établi dans le cadre de la transition.

                 Sauver le Mali : L’Appel du 20 Février Dénonce la Décision Unilatérale du Gouvernement

Lire Aussi : RADIÉ DU CORPS DE LA MAGISTRATURE : L’«APPEL DU 20 FEVRIER 2023» APPORTE SON SOUTIEN TOTAL A CHEICK MOHAMED CHERIF KONE

Face aux menaces graves que représentent ces modifications unilatérales et, surtout, conscients de leurs conséquences potentielles sur les citoyens maliens déjà éprouvés par plus de trois ans de transition tumultueuse, l’Appel maintient une position intransigeante. Nous insistons sur la nécessité de respecter la date du 4 février 2024 pour la tenue du 1er tour de l’élection présidentielle, suivi, le cas échéant, du 2ème tour le 18 février 2024. Cette démarche permettra de mettre un terme définitif à la période de transition.

               La Coordination des Organisations de l’Appel du 20 Février insiste sur la date du 4 février 2024 pour                      l’élection présidentielle au Mali

Lire Aussi : CONVOCATION DU COLLÈGE ÉLECTORAL POUR LE REFERENDUM : LA COORDINATION DES ORGANISATIONS DE L’APPEL DU 20 FÉVRIER 2023 POUR SAUVER LE MALI ÉVOQUE UNE « ILLÉGALITÉ» ET SAISIT L’UNION AFRICAINE

La Coordination des Organisations de l’Appel du 20 Février pour Sauver le Mali tient à souligner que tout report en dehors de ces dates cruciales sera considéré comme une remise en cause de l’ordre constitutionnel que nous cherchons à rétablir. Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour faire face à cette situation.

              L’Appel du 20 Février 2023 pour Sauver le Mali maintient sa position ferme face aux modifications du                      calendrier électoral

Lire Aussi : ORGANISATION DU RÉFÉRENDUM CONSTSITUTIONNEL : L’APPEL DU 20 FÉVRIER 2023 SAISIT LE PRÉSIDENT DE L’UNION AFRICAINE

Pour la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 Février pour Sauver le Mali, les dates mentionnées ci-dessus demeurent incontestables, représentant l’unique voie vers un retour à l’ordre constitutionnel.

                  Calendrier électoral au Mali : Les dates du 4 et 18 février 2024 restent incontestables pour la                                        Coordination de l’Appel du 20 Février

BEH COULIBALY

Source: Bamada.net