This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

France, Guinée-Bissau : ce qu’il faut retenir de l’échange entre Macron et Sissoco Embalo

Le Président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a effectué une visite de 2 jours en France, ce 15 octobre, à l’invitation d’Emmanuel Macron. A cette occasion, les deux hommes ont échangé autour des questions relatives à la situation sécuritaire dans la région du Sahel et en Afrique de l’Ouest.

D’après RFI, Emmanuel Macron a profité de la visite d’Umari Sissoco Emballo pour le féliciter pour la lutte menée en Guinée-Bissau contre le trafic de drogue et la corruption, mais aussi pour sa médiation auprès des nouvelles autorités de Guinée depuis le renversement d’Alpha Condé.

Selon la déclaration conjointe, Paris réitère son engagement de soutenir la Guinée-Bissau dans sa marche vers le développement. « La France sera à vos côtés pour poursuivre ces efforts, mais aussi appuyer les choix de développement économique du pays. Je pense notamment au développement de l’agriculture, domaine que vous avez défini comme une de vos priorités et dans lequel la France peut apporter son savoir-faire et son expertise scientifique », a affirmé Emmanuel Macron.

S’agissant des questions sur la transition au Mali, M. Macron a soutenu « les exigences qui ont été posées par la CEDEAO vis-à-vis des autorités de transition maliennes et guinéennes », remerciant au passage son invité « du rôle » qu’il a joué « depuis plusieurs mois à cet égard ». Après le coup d’Etat du 5 septembre au Mali, le Président bissau-guinéen a affirmé à nos confrères de Jeune Afrique qu’il est opposé au putsch au Mali. Lors du sommet des chefs d’État en visioconférence organisé le 8 septembre, il réaffirmé sa position, annonçant publiquement son soutien à Alpha Condé.

Pour rappel, Umaro Sissoco Emballo a été déclaré vainqueur du second tour de la Présidentielle du 29 décembre 2020 par la Commission nationale des élections (CNE). Après sa prise de pouvoir, il s’est investi dans le rapprochement diplomatique entre la Guinée-Bissau et d’autres Etats.