Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le Campus universitaire de Badalabougou n’a rien à envier à un camp militaire

Bérets militaires, armes blanches et à feu, préservatifs sexuels…

Vous ne rêvez pas ! Ces armadas de guerre et sexuels proviennent du campus universitaire de Badalabougou.

QUAND LES ARMES REMPLACENT LES FOURNITURES DIDACTIQUES…*

Nous serons bref, pas trop de commentaires parce que les faits dépassent tout bêtement l’entendement…
Les Etudiants qui aspirent à diriger à l’avenir, notre pays, sont visiblement formés au banditisme, aux différentes formes d’agressions Physiques dont sexuelles, au meutre, etc.

*Les images parlent d’elles-mêmes*

Les quarante neufs (49) Etudiants interpellés suite à la descente spéciale de police ont été déférés devant le Parquet de la Commune V ce matin, pour détention illégale d’effets militaires dans l’espace universitaire.
09 Etudiants ont été déférés pour détention de Chicha en milieu Universitaire;
10 Etudiants déférés pour détention illégale d’armes à feu, de Munitions, d’armes blanches et pour complicité.
Ils sont 30 Etudiants au total, ainsi déférés.

Mais et les parents d’Etudiants dans tous ça ? Quelle est leur responsabilité ?

*Bamananden Journal Kojugu kelebaa JKK*