Le premier ministre Moctar Ouane va réceptionner à l’Aéroport International de Bamako, 396.000 doses de vaccin  AstraZeneca  ce vendredi 5 mars à 11h45, informe l’Unicef. Ce premier lot est une partie des vaccins maliens issus de la facilité covax, dont l’objectif est de veiller à ce que des vaccins COVID-19 sûrs et efficaces soient rapidement disponibles et abordables pour tous les pays du monde, quel que soit leur niveau de revenu.

Le 25 février dernier, la Division d’approvisionnement de l’Unicef à Copenhague et AstraZeneca ont signé un accord à long terme pour l’approvisionnement du vaccin COVID-19 AstraZeneca dans le cadre de la Facilité Covax.

L’Unicef déclare avoir  confirmé les commandes relatives au Mali sur la période courant jusque fin mai 2021 avec près de 1.4 million doses. L’acheminement du premier lot, par fret aérien ainsi que sa livraison à Bamako, ont été organisés par l’Unicef.  « Le Mali est le premier pays du Sahel central à recevoir ces vaccins contre la COVID-19 en Afrique de l’Ouest.  Le pays est à féliciter. C’est un moment de fierté au regard de la mobilisation logistique massive déployée qui permettra au gouvernement de transporter, stocker et conserver les vaccins dans les conditions optimales de sécurité», se réjouit Sylvie Fouet, représentante Unicef au Mali..

Dans sa stratégie vaccinale, le Mali prévoit de vacciner prioritairement les agents de santé, les personnes âgées de 60 ans et plus et enfin les personnes présentant des comorbidités. La campagne de vaccination, prévue en avril, va concerner le District de Bamako, pour plus tard être étendue aux autres régions. Chaque cible recevra deux doses espacées d’un mois d’intervalle.

Environ 85 pays à travers le monde, bénéficient des vaccins contre la COVID-19, grâce à la Facilité Covax qui est initiée par GAVI, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS, avec l’Unicef.