dibi

Durant quatre jours, le festival DIBI a réuni les talents pour des expositions de l’œuvre. C’était du 25 au 28 février 2021 à la bordure du fleuve Niger.

Comme les précédentes années, le festival DIBI est un événement artistique et culturel dans notre pays. Cette année, le rendez-vous gastronomique était donné au bord du fleuve Niger en face de l’ENSUP. La cérémonie de clôture de ce festival DIBI tenue le dimanche dernier a été parrainé Amadou Diadié Sankaré, président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM). C’était en présence des représentants, des partenaires techniques et finances, des médias, des groupements, des artistes et comédiens et toutes les couches sociales. Au regard de la pandémie à coronavirus, les mesures barrières ont été recommandées.

L’objectif de ce festival était de rassembler les festivaliers autour de la viande locale, de mettre en valeur nos talents de DIBI ou de la viande grillée. De la viande et du poisson grillés, braisés et/ou cuits avec de la sauce de toute qualité, mais aussi de la nourriture comme les plats délicieux de chez nous, et d’ailleurs, étaient en abondance. C’était l’occasion pour les festivaliers de mettre aussi en valeur le talent des jeunes entrepreneurs d’ici et d’ailleurs. Cette initiative permettra non seulement de réduire le chômage des jeunes, mais aussi d’émerger l’économie nationale, sans oublier l’essentiel qu’est l’exposition de nos talents culturels. Bref, l’exposition a été une réussite. Ce que nous pouvons ajouter, c’est que ces événements seraient, à notre humble avis, une opportunité pour notre pays de retrouver sa couleur d’antan sur le plan culturel et social.   

Lassana Sow, Stagiaire

Source : LE COMBAT

Oumou Traoré