Mali

Mali : le nouveau chef de la MINUSMA El-Ghassim Wane est arrivé à Bamako (MINUSMA)

Le Mauritanien El-Ghassim Wane prend les commandes
Le Mauritanien El-Ghassim Wane prend les commandes

Le nouveau chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), El-Ghassim Wane, est arrivé mercredi à Bamako, a annoncé jeudi un communiqué de la mission onusienne au Mali.

“Je suis conscient de la tâche, de sa complexité et des difficultés qui sont inhérentes à tout processus de transition et de paix”, a reconnu M. Wane, cité dans le communiqué.

“Je suis aussi convaincu que la tâche n’a rien d’insurmontable”, a-t-il indiqué, se déclarant “encouragé par les jalons qui ont été déjà posés par les autorités de transition pour bâtir l’édifice de la paix, par les avancées qui ont été faites pour essayer de conforter l’unité du Mali”.

“Les autorités maliennes démontrent une volonté très forte de faire avancer le processus de paix et de réconciliation. Il s’agit évidemment de persévérer dans la voie déjà tracée et aussi de redoubler d’efforts parce que nous savons que si beaucoup a été fait, beaucoup aussi reste à faire”, a déclaré M. Wane dans le communiqué.

Le nouveau chef mauritanien de la MINUSMA, qui a succédé au Tchadien Mahamat Annadif, dispose d’une solide expérience de 25 ans dans la prévention des conflits, la médiation et le maintien de la paix.

Football news:

Scotland coach Clarke: There were a lot of good moments during the group stage, but no points scored
England are the most boring group winners in history. Two goals were enough! And at the World Cup, the Italians once became the first even with one
Dalic - to the fans after reaching the Euro playoffs: You are our strength, and we will be your pride
Modric became the youngest and oldest goalscorer in Croatia at the Euro
Czech Republic coach Shilgava: We came out of the group and fought with England for the first place. We got what we wanted
Gareth Southgate: England wanted to win the group and continue to play at Wembley-and it succeeded
Luka Modric: When Croatia plays like this, we are dangerous for everyone