WAGUE-1024x683

L’Association Mali Debout en Marche (AMDM) devait remettre ce samedi 10 avril des trophées de reconnaissance à certains compatriotes qui œuvrent pour la paix et la réconciliation dans notre pays. La cérémonie dédiée à cet effet devait être présidée par le ministre de la Réconciliation nationale, le Colonel Major-Major Ismael WAGUE.

L’évènement a été reporté, en raison des mesures prises par le Conseil de défense nationale qui s’est réuni le vendredi dernier, suite à la recrudescence des cas de contamination, ces derniers, dans notre pays. Selon nos sources, il aura lieu après le mois de ramadan afin de lui donner toute sa solennité.
Cependant, apprend-on, durant le mois bénis de ramadan, le Mouvement Mali débout en marche ne restera pas les bras croisés, puisque plusieurs dons, notamment de vivres, sont prévus en faveur des épouses de nos braves soldats tombés sur le champ de l’honneur.

C’est une quinzaine de personnalités qui devait être distinguée par l’association Mali debout en Marche, ce samedi, au Mémorial Modibo KEITA de Bamako. Parmi les bénéficiaires, nous a-t-on fait savoir, il y a des membres du Gouvernement dont le ministre de la Réconciliation nationale le Colonel-Major Ismael WAGUE ; le ministre de la Jeunesse et des Sports Moussa Ag ATTAHER…
A ces membres du Gouvernement s’ajoutent des leaders communautaires, des leaders religieux, dont le Président du Haut Conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani HAIDARA, Komane TANAPO ; des membres d’associations avec Fifi DOUCOURE de Malien Tout Court et des élus, dont Diadié BAH de Niono, Guiro TRAORE de Safo ; et des opérateurs économiques au nombre desquels Diadié SANKARE, Youssouf SANGARE de Transit Djabaly, Adama BAGAYOGO de SOPROMAC. Les autres récipiendaires seront Nama KEITA, ancien Directeur national des routes, le Dr Akory Ag IKNANE, Directeur général de l’INSP, Soleymane DEMBELE, membre du CNT, Mme BARRY Aminata TOURE, Coordinatrice de AMASBIF.
Selon le Président de l’Association Mali Debout en Marche, Mohamed TOGO, a justifié ce projet par le fait que notre pays traverse, depuis 2012, une crise multidimensionnelle très complexe avec son lot de conflits intercommunautaires, d’attaques des groupes armés terroristes engendrant des blessés et malheureusement beaucoup de morts, des destructions de biens, des déplacés intérieurs comme extérieurs. Pour lui, en attribuant cette distinction, il s’agit de remercier les bénéficiaires pour les efforts fournis ; mais aussi les exhorter à œuvrer davantage pour le retour définitif de la paix dans notre pays qui a tant souffert et continue de souffrir Mali.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : INFO-MATIN

Oumou Traoré