Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mali : Report de l’élection présidentielle en raison de problèmes techniques liés à la Base de données du Recensement Administratif

Le gouvernement de transition du Mali a annoncé aujourd’hui un léger report des élections présidentielles prévues initialement pour février 2024, en raison de problèmes techniques majeurs liés à la Base de données du Recensement Administratif à Vocation d’état civil (RAVEC). Cette décision vise à garantir des élections transparentes et équitables, conformément aux réformes politiques et institutionnelles entreprises par le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition et Chef de l’État.

             La Base de données RAVEC au cœur du report des élections présidentielles au Mali

Bamada.net- La principale raison de ce report est la prise en otage de la Base de données RAVEC par la société française IDEMIA. Cette société a refusé de transférer le mot de passe de l’administrateur du système, empêchant ainsi toute mise à jour ou modification de la base de données. Cette situation a des conséquences graves, notamment l’impossibilité d’enrôler de nouveaux électeurs, de mettre à jour les fiches individuelles descriptives et de produire des Cartes Nationales d’identité biométriques sécurisées.

              La Base de données RAVEC au cœur du report des élections présidentielles au Mali

Lire Aussi : MALI-: POSSIBLES ÉLECTIONS APRÈS UNE RÉVISION DE LA CHARTE DE TRANSITION

Face à cette situation regrettable, le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a pris des mesures d’urgence. Tout d’abord, un système de génération de numéro NINA temporaire a été mis en place, permettant à certains pèlerins d’obtenir leurs passeports pour effectuer le Hadj à La Mecque. De plus, le Vérificateur Général du Mali a procédé à un audit du contrat IDEMIA, révélant 15 irrégularités, notamment le non-respect des procédures d’autorisation préalable du Premier ministre et des ententes directes irrégulières.

                 La nouvelle date des élections présidentielles au Mali sera communiquée ultérieurement

Lire Aussi :CHOGUEL MAÏGA: «POUR LA PREMIÈRE FOIS DE SON HISTOIRE, LE MALI TIENT DEBOUT SANS APPUI EXTÉRIEUR»

En conséquence, le Mali a refusé de payer les 5 milliards de FCFA dus à IDEMIA. De plus, sous instruction du Président de la Transition, des démarches administratives ont été lancées pour basculer la base de données RAVEC sur un autre système entièrement contrôlé par le Mali, afin d’éviter toute prise d’otage future.

                  Société française IDEMIA au centre d’une controverse : le Mali reporte les élections présidentielles

Lire Aussi : PRÉSENCE FRANÇAISE AU MALI: LE DRIAN TENTE DE RASSURER LES DÉPUTÉS

Le gouvernement s’engage également à moderniser la révision annuelle des listes électorales en mettant en place un site web opérationnel dès le 1er octobre 2023. Ce dispositif électronique, combiné au travail des commissions administratives de révision des listes électorales, vise à augmenter la participation aux élections et à garantir la transparence du processus électoral.

                  Report des élections présidentielles au Mali en raison de problèmes techniques majeurs liés à la Base                     de données RAVEC

Lire Aussi :L’ONU FUSTIGE LES GÉNÉRAUX NIGÉRIENS QUI ONT PRIS LE POUVOIR SUR “UN COUP DE TÊTE”

En conclusion, le report de l’élection présidentielle au Mali est une mesure nécessaire pour résoudre les problèmes techniques liés à la Base de données RAVEC. Le gouvernement de la transition travaille activement pour garantir des élections libres et équitables dans un environnement politique apaisé et sécurisé, conformément aux aspirations du peuple malien. Les nouvelles dates de l’élection présidentielle seront communiquées ultérieurement en coordination avec l’Autorité indépendante de Gestion des Élections (AIGE).

           Les aspirations du peuple malien : Des élections libres et équitables malgré les obstacles techniques

Sogolo Mussa

Source: Bamada.net