Mamadou-Oumar-SidibéDepuis la tenue du congrès extraordinaire du Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-FASOKO), le 26 décembre 2020, au Palais des Sports, la tension est vite montée entre les deux tendances qui se dessinaient. Car, toutes les décisions et résolutions découlant de cette assemblée seront  rejetées  par un groupe de protestataires au sein du parti.

A cet effet, ces contestataires ont tenu leur 1er congrès extraordinaire, samedi 27 Février 2021 au CICB, qui aboutira à la mise en place d’un nouveau Bureau Exécutif avec à sa tête Samba Coulibaly. Ce Bureau sera immédiatement attaqué en justice par celui dirigé par Mamadou Oumar Sidibé pour  » faux, usages de faux, usurpations du nom, de logo et du siège du parti « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Fatoumata