Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mali-Soudan du Sud ce vendredi : Un match sans enjeu avant le choc avec les Eléphants de la Côte d’Ivoire le 12 septembre

Dans le cadre de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Côte d’Ivoire 2023, les Aigles du Mali seront face aux Bright Stars du Soudan du Sud, ce vendredi 8 septembre au stade du 26-Mars et aux Eléphants de la Côte d’Ivoire, en amical, le mardi 12 septembre, à Abidjan. Pour cette double confrontation, le sélectionneur national, Eric Sékou Chelle, a dévoilé le vendredi dernier, sa liste de 25 joueurs retenus.

La première rencontre pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Can/Côte d’Ivoire-2023 est prévue pour ce vendredi 8 septembre au stade du 26-Mars face aux Bright Stars du Soudan du Sud tandis que le deuxième, un match amical, se jouera le mardi 12 septembre au stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé contre le capitaine des Eléphants, Serge Aurier et ses coéquipiers.

Dans ses explications, le sélectionneur national des Aigles, a indiqué que cette double confrontation est autant toute importante pour lui et son staff. “D’abord en raison du fait que la première rencontre contre le Soudan du Sud se joue à la maison. Depuis plus d’un an, maintenant, les matches à domicile des Aigles offrent des choses intéressantes avec l’engagement des joueurs. C’est pour cela qu’il est important que nous continuions avec cette vision en vue de préparer les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde dont le tirage au sort a été fait ce week-end avec un premier match contre le Tchad à domicile. Après cette première rencontre, le Mali jouera ensuite contre la Centrafrique, le Ghana, Madagascar et les Comores”, a-t-il précisé.

Parlant de la présence dans le groupe des joueurs qui n’ont pas de temps de jeu dans leurs clubs, notamment Moussa Djénépo (Southampton, Angleterre) et Diadié Samassékou (Hoffenheim, Allemagne), Eric Sékou Chelle a expliqué que le but est de leur donner la chance de se relancer. “Nous tendons la main à ces joueurs et cela ne veut pas dire qu’ils seront titulaires. Je suis un sélectionneur, mon travail est de faire des choix et j’assume mes choix”, a-t-il laissé entendre.

Parmi les revenants, on peut citer Yves Bissouma (Tottenham, Angleterre) qui était absent lors du dernier regroupement des Aigles, Lassine Sinayoko (Auxerre, France) et Sikou Niakaté (Sporting Braga, Portugal).

A part le milieu de terrain Amadou Haïdara (Leipzig, Allemagne) et l’attaquant El Bilal Touré (Atalanta Bergame, Italie), qui sont blessés, tous les cadres de l’équipe sont présents comme Hamari Traoré, Boubacar Kiki Kouyaté, Massadio Haïdara, Lassane Coulibaly, Adama Traoré, Mohamed Camara, Alou Dieng, Sékou Koïta, Ibrahima Koné.

Pour rappel, le Mali occupe la première place du groupe G avec 12 points et a déjà obtenu son ticket pour la phase finale de la Can/Côte d’Ivoire-2023. La Gambie est dernière les Aigles avec 9 points alors que le Congo Brazza occupe la troisième du groupe place avec 6 points. Quant au Soudan du Sud, il est déjà éliminé de la course à la qualification.

Le choc face aux Eléphants sera le premier gros test pour le sélectionneur national Eric Sékou Chelle et ses joueurs. Selon lui, cette rencontre est d’une grande importance pour l’équipe.

“Le match contre la Côte d’Ivoire est une rencontre de préparation très importante et j’ai plusieurs objectifs sur ce match. Le premier, c’est de découvrir le contexte en Côte d’Ivoire, ses nouveaux stades, le public ivoirien et le public malien qui sera très nombreux. Je jauge l’atmosphère un peu pour être prêt au mois de janvier. Le deuxième objectif, c’est de se mesurer à une grande équipe, car la Côte d’Ivoire est une grande équipe avec de grands joueurs”, exhortera-t-il.                                    

Mahamadou Traoré

Aujourd’hui-Mali