Grâce-à-son-leadership-et-à-son-sens-de-la-responsabilité-lImam-Mahmoud-Dicko-a-pu-éviter-au-Mali-une-inssurection-le-19-juin-2020-660x330Après avoir été accusé, par ses compagnons de route, d’avoir trahi les idéaux du peuple malien portés par le M5-RFP et l’implosion de la CMAS qui s’en est suivie, le Khomeïny malien tente de redorer son blason auprès de ses concitoyens.

A l’issue de son tête à tête, la semaine dernière, avec Choguel Maïga, le stratège du Mouvement de contestation, le retour de l’imam Mahmoud Dicko est annoncé au M5-RFP.
Après le flop, pour le moins magistral, de son manifeste censé le remettre en selle, Mahmoud Dicko tente de renouer avec ses « anciennes amours ».
« Après les déboires de la CMAS et l’échec de son manifeste, il n’a d’autre choix que de retourner au M5-RFP, sans lequel l’imam Dicko n’a aucun avenir en politique », indique un membre influent du Mouvement de contestation, qui a requis l’anonymat.
Il ajoute, cependant, que les leaders du Mouvement de contestation ne se sont pas réjouis de son retour. « Sans le M5-RFP, l’imam Dicko n’a plus de futur en politique », disent-ils.
En colère contre lui, pour avoir quitté le M5-RFP au profit de la junte militaire, dont il serait le conseiller occulte, certains leaders du Mouvement de contestation ne souhaitent guère son retour parmi eux.

Oumar Babi

Source : Canard Déchaine

Mamadou Makadji