Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Quels pays occidentaux ont des forces étrangères en Afrique de l’Ouest ?

La France retirera ses troupes du Niger d’ici la fin de l’année à la suite d’un coup d’État survenu en juillet dans ce pays, ce qui portera un coup à l’influence française et aux opérations de lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel.

Le Niger, allié clé des pays occidentaux dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, accueille un certain nombre de forces étrangères. Leur nombre a augmenté au cours des deux dernières années à la suite des coups d’État survenus au Mali et au Burkina Faso voisins, qui ont détérioré les relations entre ces pays et leurs partenaires occidentaux.

Voici une liste des pays occidentaux ayant des troupes dans la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. 

FRANCE

La France dispose de 1500 soldats au Niger, avec le soutien de drones et d’avions de guerre.

Elle a déployé des troupes en Afrique de l’Ouest pendant une décennie, mais s’est tournée vers le Niger pour y baser le gros de ses forces à la suite des coups d’État au Mali et au Burkina Faso voisins, en 2021 et 2022, respectivement.

La junte qui a renversé le président nigérien Mohamed Bazoum le 26 juillet a révoqué une série d’accords militaires avec la France.

Avant le coup d’État, la France avait cherché à éviter les critiques potentielles sur son rôle au Sahel et à minimiser le sentiment anti-français en se concentrant sur le soutien aux forces locales, plutôt que de confier aux soldats occidentaux une grande partie du travail sur le terrain.

Elle maintient encore des bases militaires au Tchad (1000 hommes), en Côte d’Ivoire (900 hommes), au Sénégal (350 hommes) et au Gabon (400 hommes), dont certaines sont transformées en opérations cogérées avec les armées nationales, afin de jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale.

ÉTATS-UNIS

Il y a environ 1100 soldats américains au Niger, où l’armée américaine opère à partir de deux bases. En 2017, le gouvernement du Niger a approuvé l’utilisation de drones américains armés pour cibler les terroristes.

Le montant de l’aide à la sécurité fournie par les États-Unis n’est pas clair. En 2021, l’ambassade des États-Unis à Niamey a déclaré que le Pentagone et le Département d’État avaient fourni au Niger plus de 500 millions de dollars en équipement et en formation depuis 2012. 

ALLEAGNE

Au 20 septembre, l’Allemagne, qui retire ses troupes déployées au Mali dans le cadre de l’opération de maintien de la paix des Nations unies MUNISMA, a déclaré que 887 soldats se trouvaient toujours au Mali, dont 755 dans la ville de Gao, dans le nord du pays, et d’autres dans la capitale Bamako. Environ 110 soldats allemands se trouvent à Niamey, la capitale du Niger.

ITALIE

L’Italie avait environ 300 soldats au Niger avant le coup d’État, selon le ministère de la défense du pays.

Le 6 août, le ministère de la défense a déclaré que 65 soldats italiens avaient quitté le Niger par avion militaire, afin de faire de la place dans sa base militaire pour les civils qui pourraient avoir besoin de protection. Il reste donc au Niger environ 250 soldats déployés pour des missions de contre-insurrection et de formation militaire.

UNION EUROPÉENNE

L’Union européenne dispose de 50 à 100 soldats pour une mission de formation militaire de trois ans qu’elle a mise en place au Niger en décembre afin d’aider le pays à améliorer sa logistique et ses infrastructures.