Mali

Rebondissement dans l’affaire dite « complot contre le gouvernement » au Mali : Le Parquet général envisage de se pourvoir en cassation

Bamako, 3 mars (AMAP) Le Parquet général envisage de se pourvoir en cassation contre l‘arrêt de la chambre d’accusation de la Cour d’Appel, qui a ordonné, mardi, l’annulation de la procédure et la mise en liberté immédiate de tous les inculpés dans l’affaire dite « Complot contre le gouvernement ».

Le procureur général de la République, Idrissa Arizo Maiga, opposé à cette décision, a indiqué, dans une communication diffusée sur les antennes de la télévision nationale, mardi soir, que le Parquet « se réserve le droit de se pourvoir en cassation ».

Contacté par nos soins, mercredi, Me Addourhamane Ben Mamata Touré, membre du pool d’avocats de la défense, confirme la décision du pourvoi en cassation du procureur général de la République. « Il nous a réaffirmé ce qu’il a dit à la télévision. Ce qui va maintenir encore nos clients dans les liens de la détention », a-t-il dit.

L’avocat qui se veut rassurant pour ses clients a déclaré : « Il est, désormais, clair, que le combat va se faire au niveau de la Cour suprême ».

Par ailleurs, Me Abdourhamane Ben Mamata a rappelé que le pourvoi en cassation, en matière criminelle, est prévu par le Code de procédure pénale. « Il s’exerce légalement dans un délai de 72 heures pour toutes les parties », a-t-il dit. À ce propos, Me Touré a précisé que le pourvoi suspend les effets de la décision de la Chambre d’accusation, ajoutant que les avocats de la défense évalueront d’abord la situation avant de réagir.

Cinq des inculpés, en l’occurrence ceux qui sont en prison depuis deux mois, Youssouf Mohamed Bathily ‘RasBath’, activiste et chroniqueur radio, Vital Robert Diop, directeur général du Pari mutuel urbain (PMU-Mali), Aguibou Tall, directeur général adjoint de l’Agence de gestion du Fonds d’accès universel (AGEFAU) et Mamadou Koné, payeur général du Trésor public, devraient encore prendre leur mal en patience.

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako a annulé, mardi, la procédure dans l’affaire du «complot contre le gouvernement, association de malfaiteurs et outrage à la personne du chef de l’État» dans laquelle, fin décembre 2020, plusieurs personnalités civiles maliennes ont été interpellées puis placées sous mandat de dépôt.

Dr Boubou Cissé, ancien Premier ministre et Sékou Traoré, ancien secrétaire général de la Présidence de la République sont cités dans la même affaire.

AT/MD (AMAP)

Football news:

Courtois on 2:1 with Barca: Real showed that they can fight
Messi has not scored against Real Madrid since May 2018
Zinedine Zidane: Real Madrid beat Barca deservedly. You can't blame everything on the judge
Ronald Koeman: The referee should have taken a clear penalty. But Barca will have to accept it again
Sergi Roberto on Braithwaite's fall: I was surprised that the referee immediately said that nothing had happened. He did not address VAR
Ex-referee Iturralde Gonzalez believes there was a penalty on Braithwaite. Andujar Oliver thinks not
Casemiro got 2 yellow cards in a minute and will miss Real Madrid's game with Getafe