logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Mali

Recommandations et résolutions du DNI: le plan d’opérationnalisation de CRI-2002

Le ‘’Dialogue National Inclusif (DNI): du dialogue civil au dialogue technique, à l’expertise du dialogue, pour l’opérationnalisation de ses résolutions et recommandations par nos partenaires stratégiques et opérationnels’’, tel était l’objet d’une Journée d’Engagements Communs (JEC) organisée par CRI-2002, à la Maison du Partenariat Bamako-Angers.

On se rappelle que le Président de la République, avait assuré à l’ouverture du Dialogue National Inclusif : « vous le savez, je me suis engagé à accompagner le mécanisme de suivi que les congressistes, en toute souveraineté, mettront en place. Je tiendrai parole. Vous le savez aussi, je me suis engagé à mettre et faire mettre en œuvre des recommandations issues de vos travaux. Je ne m’y déroberai point.

Quant au Premier ministre, Dr Boubou CISSE, il avait déclaré à la clôture de l’atelier national de validation des termes de référence du DNI : «vous aurez noté que depuis ma nomination et l’installation du Gouvernement, je n’ai pas fait une Déclaration de Politique Générale devant l’Assemblée Nationale ; la raison est toute simple : J’attends les résolutions du Dialogue National inclusif pour me soumettre à cet exercice obligatoire car je veux prendre en compte le diagnostic auquel le Peuple va procéder et je veux m’approprier les solutions qui seront définies de façon consensuelle.»

Ces engagements au plus haut niveau de l’Etat font de la mise en œuvre des recommandations et résolutions du DNI un défi majeur pour les pouvoirs publics, mais également et surtout pour l’ensemble du peuple malien épris de paix, de cohésion sociale, de sécurité, de développement. CRI-2002 n’entend pas demeurer en reste de cette mobilisation générale sonnée par les autorités nationales, mais surtout imposée par la situation dramatique que vit le pays depuis plusieurs années. C’est le sens de la Journée d’Engagements Communs dont la première partie était consacrée à une conférence de presse émaillée de deux interventions.

Ainsi le Coordinateur des chefs de quartier, El Hadj Bamoussa TOURE, a pu souligner l’importance de la JEC en droite ligne du DNI  auquel l’ensemble des Maliens ont participé avec des débats qui ont atteint un niveau rarement égalé dans notre pays. « Le DNI a fait le diagnostic de l’état de santé de notre pays et donné les voies et moyens pour redonner la santé dont a besoin le pays. Les recommandations ne doivent pas dormir dans les tiroirs. En organisant cette JEC, CRI-2002, comme elle l’a toujours fait, appuie le renforcement de la démocratie dans notre pays », a dit en substance M. TOURE.

Outre l’impératif de prendre part à un mouvement d’ensemble, Dr Abdoulaye SALL, justifie cette JEC par cette phrase d’un ancien Premier ministre français, Dominique De Villepin qui soutenait : ‘’la paix, c’est la sécurité collective, c’est l’action’’. Pour l’action, poursuit-il, il faut des outils et la JEC en est un.

Le Président de CRI-2002, relève la prise en compte de nombre de ses préoccupations par le DNI : la reconnaissance du rôle et de la place des autorités traditionnelles et coutumières, la gouvernance du secteur de la défense et sécurité, la citoyenneté et le civisme, l’organisation des élections.

« Le DNI nous a permis de nous entendre sur les valeurs communes : la pax, la cohésion sociale, la bonne gouvernance, le recours (non le retour) à nos valeurs traditionnelles, la représentation des jeunes dans les instances de décision », s’est réjoui Dr SALL qui souligne que le dénominateur commun à ces éléments est la redevabilité qui passe par le contrôle citoyen.

En ce qui de l’application du DNI, CRI-2002 entend travailler sur 3 domaines : la vision qui a découlé du DNI, la stratégie qui reposera sur les 4 résolutions du DNI nécessitant d’intégrer la notion de progressivité. A savoir organiser d’abord les élections législatives, ensuite procéder à la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, au redéploiement de l’Armée, des services socio-sanitaires et déconcentrés de l’Etat, à la révision de la Constitution de 1992.

Le 3e domaine sur lequel CRI-2002 entend travailler est l’opérationnel qui s’appuiera sur les 118 recommandations du DNI.

In fine, pour Dr SALL, il faut développer la résilience en considérant la crise non pas comme un danger, mais une opportunité.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : Info-Matin

Themes
ICO