Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Afghanistan: des présentatrices TV sont apparues samedi visages découverts à l'antenne

En Afghanistan, des présentatrices de chaînes de télévision afghane ont décidé samedi de défier le décret des talibans qui impose aux femmes de se couvrir le visage en public. Certaines sont apparues à l’antenne le visage découvert, mais ce dimanche elles sont rentrées dans le rang.

Il s'agit d'un geste de résistance alors que les talibans ont imposé, depuis leur prise du pouvoir en août 2021, une série de restrictions qui limitent les droits des femmes. À Kaboul, Arezo, dont nous avons changé le nom pour des raisons de sécurité, travaille pour une chaîne de télévision nationale, rapporte notre correspondante régionale, Sonia Ghezali. Elle a refusé jusque là de se couvrir le visage. Mais sa résistance a des limites.

« Si on continue de ne pas le porter, alors ils arrêteront peut-être nos familles et peut-être que nous perdrons notre emploi. Et ça, il en est hors de question, explique-t-elle. Nous n’avons pas le choix. Nous sommes obligées de nous couvrir le visage. C'est le problème de toutes les femmes, pas seulement des journalistes. »

À lire aussi : Afghanistan: le chef suprême des talibans ordonne aux femmes de porter un voile intégral en public

« Tout le monde a peur de résister »

Dans l’ouest du pays, Fatima espère encore pouvoir convaincre les talibans. « Tout le monde a peur de résister, constate-t-elle. Mais nous allons essayer de les rencontrer pour leur expliquer que notre façon de porter le hijab est islamique et nous allons essayer de nous battre pour nos droits. Mais s'ils refusent de nous écouter, nous devrons obéir. »

Les talibans ont prévenu que les responsables des médias seront tenus responsables si les femmes apparaissent le visage non couvert. Ce dimanche, les présentatrices avaient de nouveau le visage couvert.