Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Burkina Faso: le chef de la transition, Ibrahim Traoré, présente de nouveaux équipements militaires

Au Burkina Faso, le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, a présenté à ses troupes une batterie d'équipement militaire. Il s'agit, selon la présidence, de matériel nouvellement acquis.

Devant des unités spéciales en formation, le capitaine Ibrahim Traoré a reconnu que « la puissance de l'ennemi a beaucoup augmenté sur le terrain » avec du matériel de plus en plus moderne. Et sur la télévision nationale burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré a passé en revue les nouvelles acquisitions du pays.

Sans préciser l'origine de ces équipements, le président de la transition l'assure, c’est le fruit du sacrifice des Burkinabè. « Il y a des endroits où on veut payer et on refuse de nous vendre, donc qui va nous financer ? C’est le peuple qui fait sa guerre. Tout ce que vous voyez, c'est pour la population, ce sont eux qui ont contribué », a dit le chef de l’État.

Jeudi, de nouvelles taxes sur les télécommunications et les transactions foncières ont été mises en place. Elles complètent celles instaurées depuis février sur les boissons alcoolisées, les produits cosmétiques ou les cigarettes. Un attirail qui, selon le ministère de l'Économie, a permis de mobiliser plus de 30 milliards de FCFA.

Nouveaux partenaires

Et puis, le Burkina Faso peut compter sur ses nouveaux partenaires, selon Ibrahim Traoré. « On a reçu avant-hier des armes de la Chine », a précisé le capitaine Traoré, qui a déjà reçu des armes chinoises en mars. « C'est concret, ça va des armes légères d’infanterie jusqu’aux mitrailleuses anti-aériennes et des munitions…. Et beaucoup d’autres choses », a-t-il avancé.

Selon le président de la transition, le Burkina a d'ores et déjà reçu du matériel dernier cri dont « le drone le plus performant au monde ». Ces appareils n'ont toutefois pas été présentés, pour des « raisons stratégiques ».

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :