Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Fusillade au Texas: le tueur, un jeune en rupture scolaire et sociale

Les États-Unis sont toujours sous le choc après la tuerie de masse dans une école primaire du Texas. 19 enfants et deux adultes ont perdu la vie après qu'un jeune homme de 18 ans a ouvert le feu dans une salle de classe mardi matin 24 mai. Aucun élément concret n'est apparu sur le mobile du tueur. Salvador Ramos était encore inscrit au lycée, mais il était en conflit avec sa famille et en décrochage scolaire, selon les autorités.

C'est au lendemain de son 18e anniversaire, le 17 mai dernier, que Salvador Ramos achète sa première arme. Le lendemain, il achète plus de 300 cartouches et un second fusil d'assaut quelques jours plus tard. C'est équipé de son arsenal et d'un gilet pare-balles que le jeune homme a semé la terreur et la mort dans une école d'Uvalde, la ville du Texas où il a grandi.

 À lire aussi : une fusillade dans une école du Texas fait au moins 21 morts, dont des enfants 

Avant de se rendre dans l'école, Salvador Ramos tire sur sa propre grand-mère chez laquelle il habitait après s'être disputé avec sa mère. Selon la police et les médias américains, le tireur ne fréquentait pas son lycée où il était victime de harcèlement en raison de son bégaiement. Après avoir acheté les armes, le jeune homme pose sur les réseaux sociaux avec son arsenal.

Le jour de la tuerie, il envoie des messages privés sur Facebook dans lesquels il annonce son intention de tuer sa grand-mère, puis d'ouvrir le feu dans l'école. Mais à aucun moment, il ne donne de motifs pour ses actes. En rupture scolaire et sociale, fasciné par les armes et en conflit avec sa famille : Salvador Ramos offrait un profil similaire à plusieurs auteurs de massacres scolaires, perpétrés ces dernières années aux États-Unis.

A lire aussi : Tuerie aux États-Unis: face au lobby des armes, les politiques réduits aux incantations