Senegal
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Désenclavement de plusieurs villages : Apres plus de 60 ans de calvaire Niakhène aperçoit le bout du tunnel

leral.net | S'informer en temps réel

Les populations de la commune de Niakhène, notamment des localités de Maka Mor Khary, Keur Ibra Thioro, Keur Alé, Ndémène, Santhiou Thill ont poussé ce week-end un grand ouf de soulagement. En effet, elles sont soulagées du lancement des travaux de la piste devant désenclaver plusieurs villages, mettant ainsi fin à plus de 60 ans de calvaire lié à l’enclavement



Désenclavement de plusieurs villages : Apres plus de 60 ans de calvaire Niakhène aperçoit le bout du tunnel

Cette page de ce calvaire lié à l’enclavement est sur le point d’être fermée. En effet, les multiples démarches de Moustapha Sylla, maire de la commune, pour soulager ces populations viennent de porter leurs fruits avec le lancement des travaux de la piste Baïty Ndiaye-Ndémène-Maka Mor Khary-Keur Ibra Thioro, mais aussi des travaux de la voirie Keur Alé-Santhiou Thill, sur financement du Fonds d’Entretien Routier Autonome (FERA). C’est pourquoi d’ailleurs le lancement a eu lieu sur fond d’ambiance de fête, avec la présence massive des populations des villages traversés.

Le Maire Moustapha Sylla renseigne que les populations rencontraient d’énormes difficultés pour sortir des villages, pour par exemple aller vers les marchés hebdomadaires écouler leurs productions. Et il s’agit aussi d’une zone d’occupation maraboutique avec la présence de dignitaires mourides comme Serigne Khadim Mbacké petit fils de Serigne Bara Mbacké, qui ont beaucoup de talibés dans la zone. Ainsi, ces guides religieux étaient confrontés à l’obstacle de l’enclavement quand il s’agissait d’aller à la rencontre des talibés ou même d’organiser des cérémonies religieuses chez eux. C’est dire, dit-il, qu’avec le lancement de ces travaux, c’est toute une communauté qui pousse un ouf de soulagement, une grosse épine étant enlevée de ses pieds. Le délai d’exécution est fixé à 6 mois et ainsi, les matériaux de production et de construction pourront désormais être convoyés en toute quiétude vers ces villages, avec aussi un écoulement facile des productions, ce qui impactera très positivement l’économie locale.

Selon l’Ingénieur en Génie Civil, chargé du contrôle et de la surveillance des travaux, il s’agit d’une piste qui relie plusieurs villages et d’une voirie urbaine bitumée reliant deux localités. Ce sont des localités situées dans le Sénégal des profondeurs et qui nécessitent vraiment un désenclavement. Il annonce que le projet est financé par le FERA, pour un montant global de 213 millions de Fcfa, pour la réalisation de 7 km de piste et 2 kilomètres de voirie. L’essentiel pour le maire et les populations, dit-il, est que cette zone soit désenclavée car la piste actuelle est très sablonneuse, impraticable à un moment donné de l’année. A la fin du projet, les populations disposeront d’une route latéritique, avec des ouvrages en radiers submersibles, permettant de circuler pendant toute l’année.


L'As


Les articles les plus consultés

Les articles les plus commentés de la semaine

Les grands dossiers ( Bientôt sur Leral )