Senegal
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Embouteillages: Les conducteurs se plaignent du temps qu’ils passent sur la route 

Check Also

Citée dans une affaire foncière:  Le Maire de "Niaguis" se lave à grande eau 

Le Maire de Niaguis s’est fendu d’un communiqué daté du 06 février à la suite …

embouteillage sur la route

embouteillage sur la route

Société 6 Vues

Les embouteillages sont très fréquents.  C’est devenu tout un problème d’arriver à temps à son lieu de travail. Certains passagers ont tendance à continuer leur route à pied pour éviter d’être en retard. 

Il faut se lever tôt le matin si l’on veut arriver à temps à l’école ou au travail. La population se plaignant de cette situation surtout que les routes sont endommagés par les travaux du BRT. Au rond-point de Colobane, les voitures circulent à pas de tortue et les motards se disent plus pressés que les conducteurs de voitures. Mamadou Niang, fonctionnaire  interpellé sur la question, n’a pas caché son mécontentement : «  Depuis bientôt 20 minutes, je suis au niveau de cette route et je peine à rejoindre mon lieu de travail. Si  je passe par une autre route, le problème reste le même. Nous demandons au gouvernement de bien vouloir avancer les travaux du BRT car c’est là d’où vient le problème. ».

Momar Gueye, un autre fonctionnaire : « Il est difficile de se rendre à son travail à temps avec ces embouteillages surtout arriver au niveau de Colobane. C’est une nécessité d’avoir une voiture mais souvent cela cause problème car je ne peux pas descendre de la voiture pour marcher », se plaint notre interlocuteur.  Si les  fonctionnaires se sentent frustrés, c’est aussi le cas chez les élèves.  Mamy Ndiaye qui  est élève au lycée Mixte Maurice Delafosse : «  Nous rencontrons beaucoup de problèmes rien que pour  aller à l’école. Soit je prends le clando ou un taxi que je partage avec d’autres personnes, nous sommes vraiment très fatiguée de ces embouteillages.»

A quelques encablures de là,  Malick,  un autre  élève, explique les mêmes maux que sa camarade . «   Nous passons beaucoup trop  de  temps sur les routes, nous demandons au gouvernement son aide pour régler ce problème  . » Avec  les embouteillages , la population n’est pas contente du président de la République et lui demande de trouver une solution.

FATOU BA STAGIAIRE