Senegal
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

INTERVIEW AVEC STEFANE KABOU “Faire entendre ma voix”

Ecclectique ! Le qualificatif, pour superlatif qu’il soit, est loin d’être superflu. Et pour cause… L’invité de votre rédaction est un pluriel dans un singulier. Tant les cordes sont nombreuses à son arc multidimensionnel. Ecorché vif, il en garde une passion pour la découverte. Colomb comme Christophe, il expérimente l’exploration comme une maïeutique existentielle et comme l’oiseau, il fleure la paix comme péage essentiel à la vie en communauté. Et tout cela il aura appris via son parcours dont les étapes sont autant d’escales formatives de l’homme qu’il est devenu, de l’artiste qu’il a été et de l’entrepreneur médiatique qu’il est. Le tout sans dictature aucune du matérialisme ambiant dans le show bizz moderne mais via l’empirisme d’un parcours personnel duquel les jeunes apprendraient beaucoup.   

PRESENTEZ-VOUS A NOS LECTEURS

  Je m’appelle Stéphane Kabou, directeur général d’Univers Media TV, artiste, journaliste, voix off et producteur.

Comment résumeriez-vous votre parcours musical ?

Disons que j’ai eu une carrière assez timide, mais intense. J’ai toujours fait les choses à ma sauce, sans influence directe et sans suivisme. Malgré mes nombreux voyages grâce à ma musique, je ne fus pas gourmand. Mais, mes œuvres sont bien appréciées. J’ai commencé, comme tout le monde, au bas de l’échelle et j’ai pu gravir les échelons en apportant ma touche spéciale dans tout ce qui est clip vidéo, entre autres. J’ai eu des trophées dans ce domaine. Je ne me base pas sur cela pour évaluer mon talent, mais c’est un fait.

QU’EN EST-IL DE VOTRE LONGUE ABSENCE DE LA SCENE ARTISTIQUE ?

 Je ne voyais plus l’intérêt de faire évoluer ma carrière musicale. Plusieurs facteurs ont fait que je n’avais plus de force à produire, écrire. Pendant une  certaine période, j’ai connu des moments sombres et il ne fallait pas que je force les choses, bien que je  venais de sortir un nouvel album. J’en ai profité pour faire une introspection et réveiller d’autres ambitions qui sommeillaient en moi. Cela est en même temps une bouffée d’oxygène pour ma matière grise. J’ai pu me retrouver avec moi-même. Heureusement pour moi, j’étais bien entouré et je profite de cette sortie pour remercier mes proches d’avoir été là.

 QUID DE VOTRE CARRIERE D’ARTISTE ? PEUT-ON S’ATTENDRE À UN EVENTUEL RETOUR SUR SCENE?

Elle est en stand-by présentement et cela pour plusieurs raisons. L’une d’entre elles est que je souhaite explorer d’autres horizons, dont le journalisme, la télévision, un milieu que je connais déjà. Et donc cette exploration sera plus poussée dans le sens où cette fois-ci, je serai le maître du jeu et pas un simple employé (dit-il tout souriant). Pour ce qui est de mon retour, pourquoi pas, j’ai envie de dire ! Vous savez, un artiste est plein de surprises, tout est possible, seul Dieu sait de quoi sera fait demain. Il est sûr que la matière est toujours là et que tout peut se déclencher à tout moment. Mais comme je dis, chaque chose à son temps et un temps pour chaque chose. Tout n’est qu’une question d’état d’esprit. Rien ne m’empêche de sortir une œuvre de temps à autre, mais je ne pense plus avoir le temps d’allier la musique avec toutes mes activités. Mais on verra bien.

received 10215132095356562

DE MONTEUR A REGISSEUR EN PASSANT PAR LE RAP ET ENFIN LE JOURNALISME, COMMENT S’EST FAIT LE PONT ?

 Tout s’est fait naturellement. J’aime découvrir, explorer d’autres horizons. J’ai fait pas mal de formations, et donc plusieurs compétences (en infographie, TOEFL, entre autres).  A un moment donné, je voulais exercer et l’idée de travailler dans une chaîne télé m’est venue. J’étais régisseur dans une télévision de la place à mes débuts, puis monteur et ensuite, je me suis essayé à la voix off journal.

 STEPHANE KABOU, C’EST AUSSI UNE VOIX, L’AVEZ-VOUS TRAVAILLEE?

 Une voix oui ! A vrai dire,  l’amour de la voix off m’a envahi après avoir regardé plusieurs documentaires, j’ai toujours été scotché par le récit qui se déroule dans les films documentaires (histoires de guerre, animaliers, entre autres). A côté de cela, j’ai fait la formation voix off à Paris. Je suis toujours en apprentissage, mais sur mes propres projets. J’espère bien pouvoir faire entendre ma voix.

 COMMENT SE PORTE LE RAP AUJOURD’HUI ?

 Le rap évolue à l’image de notre société, qui veut aujourd’hui maquiller, rire, jouer, et se désengager de pas mal de responsabilités. Le rap se veut light, et il a mis de l’eau dans son vin au fil des années. Il y a de moins en moins cet aspect éducatif qui existait. La plupart des rappeurs cherchent à se faire de l’argent le plus rapidement possible. De ce fait, les productions sont de bonnes qualités certes, mais le fond des projets reste à désirer. Nous avons encore du chemin à faire et certains sont sur la bonne voie.

INTERVIEW AVEC STEFANE KABOU “Faire entendre ma voix”
INTERVIEW AVEC STEFANE KABOU “Faire entendre ma voix”

 QUEL ROLE CES DERNIERS DOIVENT-ILS JOUER AU SEIN DE LEUR COMMUNAUTE ?

 Le rôle du rappeur est aléatoire. Nul ne peut exiger d’un artiste un quelconque chemin à prendre. Mais je pense tout de même que l’artiste se doit d’être solidaire de son public et faire en sorte que celui-ci puisse être apaisé et se sente écouté et entendu. Les rappeurs de nos jours pensent plus à leur poche qu’à leurs fans. Ceci est une remarque. Mais chacun est libre et c’est justement cette liberté qui faiblit le ressenti des gens de la communauté.

 QU’EST CE QUI FAIT LA PARTICULARITE DE STEPHANE?

 Je ne pense pas que je sois singulier dans ce monde. La vie m’a appris à être humble et ça, je ne l’avais pas compris à 100%, quand je rappais à temps plein. J’aime travailler, partager le peu que je sais et le peu que j’ai.

 DES PROJETS EN VUE ?

Actuellement je suis focus à 100% sur ma chaîne télé Univers Media et je compte faire de grandes choses avec mon équipe. Je suis un passionné d’audiovisuel et je souhaite apporter ma touche, si Dieu le veut. Le milieu audiovisuel, même étant saturé, reste un vaste terrain à explorer. Mon équipe et moi sommes sur de gros projets de documentaires et reportages afin de montrer un autre visage de notre pays le Sénégal. A côté de cela, développer la chaîne Univers Média reste primordial pour moi.

IMG 20220929 WA0034

 UN DERNIER MOT?

Vivez l’instant présent, prenez soin de vous et de vos proches. Ne manquez aucune occasion de faire du bien autour de vous et demandez pardon si vous avez tort. Pardonnez si vous le pouvez. Battez-vous !

ANNA THIAW