Senegal

Réaction aux propos de Barth : "Il faut une loi pour sanctionner les discours ethniques et religieux’’ (Souleymane Gadiaga, responsable politique)


Le coordonnateur national du Mouvement des arabisants Républicain (Mar) n'a pas digéré la récente sortie du maire de Sacré-Cœur-Mermoz pour la libération de Guy Marius Sagna. Souleymane Gadiaga, puisque c’est de lui qu’il s’agit, reproche à Barthélémy Dias d’être un habitué des faits. Pour parer à ces "dérapages", il a proposé un projet de loi sanctionnant les auteurs des déclarations ethniques, religieuses et régionalistes.

  Sur l'an 1 de la gouvernance de Macky 2, il a peint un bilan reluisant du chef de l'État. Selon lui, les rapports des corps de contrôle ne suffisent pas pour faire envoyer des pontes de l'Apr épinglés en prison. Mais, il invite les fautifs à démissionner pour faciliter l’enquête du Procureur sur ces rapports des corps de contrôle. 

  Le leader du Mar, hôte de la rédaction de Dakaractu, d’inviter l'État du Sénégal à prendre ses responsabilités pour promulguer le projet de loi portant modernisation des daaras. Il a opposé son veto contre les maîtres coraniques qui menottent leurs talibés, et soutient que l'Islam n'a jamais recommandé un tel traitement sur des apprenants...