Senegal
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Sois modeste, Ousmane!!! (Par Mor Amar)

leral.net | S'informer en temps réel

2018-2022, ce qu’on pensait du mégalomane de Pastef qui croit que tout le monde doit épouser bêtement toutes ses « vérités », même les plus débiles, ne souffre d’aucune ride. En quatre ans, une seule chose a changé dans nos convictions. Si à l’époque, on croyait naïvement en sa sincérité, sa bonne foi même quand il racontait des mensonges que l’on a essayé d’édulcorer en tant que journaliste, aujourd’hui on s’est rendu compte que tout a été calculé. La victimisation, la paranoïa, son désir excessif de faire toujours parler de lui, tout ça n’était que manipulation. Oui, tu nous a bien eus Monsieur Sonko.



Sois modeste, Ousmane!!! (Par Mor Amar)

Parce que nous avons été de tes premiers fans depuis les premières années de ce qui était un projet, devenu depuis mars 2021 une grande tarikha, nous n’éprouvons qu’empathie pour ceux qui ont pris le train en marche, qui croient encore que que tu es l’homme idéal, une sorte de mal nécessaire contre la gangrène Sall. Je parle des vrais patriotes qui croient encore en toi sans aucune possibilité de remettre en cause tes bêtises devenues une règle, pas de cette meute de parasites et opportunistes qui vivent aux dépens de la tariKha. Comme certains « beuk neek » véreux dans la cour des marabouts.

Je plains des responsables dignes et respectables comme ton ami Cheikh Tidiane Dieye, Birame Souleye DIOP et d’autres, tes alliés comme Dethié Fall, Khalifa Sall, Habib Sy devenus aujourd’hui de vrais dindons de la farce. Mens, calomnie, insulte encore, tu n’empêcheras pas à la presse de faire son boulot comme il l’entend. Nous sommes convaincus des nombreux dysfonctionnements dans le milieu, mais nous savons aussi reconnaître ceux qui les dénoncent pour avoir une presse de plus grande qualité et des gens comme toi qui en parlent parce que ça les arrange.

Ironie de l’histoire, au moment où tu passes ton temps à vouer aux gémonies de pauvres pères de famille dont le seul tort est de refuser d’être des outils de propagande à ta solde, Macky Sall discutait au palais de la République sereinement avec des défenseurs de la mafia kacc kacc, de Ousmane Diagne, des représentants de noo lank, défendant devant le chef de l’Etat la marche de Guy Marius Sagna sur les grilles du palais. J’aurais pu donner en exemple les échanges humains entre GMS et Benoît Sambou ou Victorine Ndeye malgré une adversité farouche. Voilà le Sénégal que nous aimons, que nous voulons, pas celui de haine dont vous êtes devenu le plus grand promoteur, la plus grande incarnation.

Le patriotisme, tu ne nous l’apprendras pas parce que le nôtre ne date pas de 2019, pas même de 2015. Comme disent mes frères africains du Bénin: sois modeste Ousmane. Tu n’as besoin ni d’être impoli, ni d’être arrogant et intolérant pour arriver à tes fins. Bu nekkee yaa gueune si Sénégal, yala nala yala joh reew mi. Bu dee yaa yeess, yala naniou yala mousseul si ioe. En attendant, ma conviction profonde est que quand on conquiert le pouvoir par la manipulation, la ruse et la haine, on ne gouvernera que par la manipulation, la ruse et la haine.

Mor AMAR, Journaliste



Les articles les plus consultés

Les articles les plus commentés de la semaine