Switzerland

27 morts et 2500 blessés dans les explosions de Beyrouth

L’origine des déflagrations qui ont touché le port de la capitale libanaise est pour l’heure inconnue.

Deux puissantes explosions successives ont secoué mardi Beyrouth faisant 27 morts et 2500 blessés, selon des «estimations préliminaires» annoncées par le ministre de la Santé, Hamad Hassan. Elles ont semé la panique et provoqué un immense champignon de fumée dans le ciel de la capitale libanaise.

«C'est une catastrophe dans tous les sens du terme», a déploré le ministre de la Santé, interrogé par plusieurs télévisions alors qu'il visitait un hôpital de la capitale. «Les hôpitaux de la capitale sont tous pleins de blessés», a-t-il souligné, appelant à transporter les autres blessés vers des établissements de la banlieue.

Dans une première réaction d'un responsable, le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, a indiqué que les explosions étaient peut-être dues à des «matières explosives confisquées depuis des années». L'enquête en cours devrait déterminer «la nature exacte de l'incident».

Des vidéos impressionnantes

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré une première explosion suivie d'une autre qui provoque le gigantesque nuage de fumée. Les déflagrations ont fait trembler les immeubles et brisé des vitres à des kilomètres à la ronde.

Le président Michel Aoun a convoqué une «réunion urgente» du Conseil supérieur de la Défense et le Premier ministre Hassan Diab a décrété un jour de deuil national.

«Des centaines de blessés»

«C'est une catastrophe à l'intérieur (du port). Il y a des cadavres par terre. Des ambulances emmènent les corps», a indiqué à l'AFP un soldat aux abords du port. Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couvertes de sang.

«J'ai senti comme un tremblement de terre et puis après une énorme déflagration et les vitres se sont cassées. J'ai senti que c'était plus fort que l'explosion lors de l'assassinat de Rafic Hariri» en 2005, provoqué par une camionnette bourrée d'explosifs, a déclaré à l'AFP une Libanaise dans le centre-ville de Beyrouth.

«Propulsés»

Le secteur du port a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, les ambulances aux sirènes hurlantes et pompiers, selon des correspondants de l'AFP à l'entrée du port. Aux abords, les dégâts matériels et destructions sont importants.

Plus de deux heures après l'explosion, les flammes enveloppaient toujours le secteur. Un hélicoptère collecte de l'eau de la mer pour éteindre les incendies, a constaté une correspondante de l'AFP.

«Nous avons vu un peu de fumée et ensuite une explosion. Puis le champignon. La force de l'explosion nous a propulsés en arrière dans l'appartement», a raconté un habitant du quartier de Manssouriyeh, qui a assisté à la scène depuis son balcon, à plusieurs kilomètres du port.

Jusqu'à Chypre

Après les explosions, de nombreux habitants, dont certains blessés, marchaient vers des hôpitaux dans plusieurs quartiers de Beyrouth. Devant le centre médical Clémenceau, des dizaines de blessés parmi lesquels des enfants, parfois couverts de sang, attendent d'être admis.

Des voitures, avec leurs airbags gonflés, mais aussi des bus ont été abandonnés au beau milieu de plusieurs routes. Selon des témoins, les déflagrations ont été entendues jusqu'à la ville côtière de Larnaca, à Chypre, distante d'un peu plus de 200 km des côtes libanaises.

Aux abord du quartier du port, les dommages et les destructions sont totales. (Mardi 4 août 2020)

Aux abord du quartier du port, les dommages et les destructions sont totales. (Mardi 4 août 2020)

AFP

L’explosion a fait des dizaines de blessés. (Mardi 4 août 2020)

L’explosion a fait des dizaines de blessés. (Mardi 4 août 2020)

AFP

1 / 5

Football news:

Das Interesse Barcelonas an Isak wuchs nach der Ernennung von couman. Larsson (Mundo Seportivo) der FC Barcelona ist nach Angaben von Mundo Deportivo nach wie vor an einer übernahme des Stürmers von Real Sociedad durch Alexander Isak Interessiert
Manuel Pellegrini: Wenn man gegen Real und var spielt, ist es schon zu viel
PSV Eindhoven und FC Porto sind an FC Barcelona Interessiert. Er Wolle den Klub PSV Eindhoven und den FC Porto nicht verlassen, sagte Barcelona-Mittelfeldspieler Ricky Puig, wie Mundo Deportivo mitteilte
Puyol über Barcelona: wenn wir die Meisterschaft gewinnen wollen, müssen wir sehr gut auftreten
Schalke entließ Wagner. Die Mannschaft hat seit Januar in der Bundesliga nicht mehr gewonnen, Schalke hat Cheftrainer David Wagner entlassen. Auch seine Assistenten Christoph Bühler und Frank Fröhling verließen den Verein. Schalke hat zum Auftakt der Bundesliga-Saison zwei Spiele verloren: in der ersten Runde besiegte die Mannschaft den FC Bayern mit 8:0, in der zweiten Unterlagen die Gelsenkirchener zu Hause gegen Werder Bremen mit 1:3
Yakini über 3:4 gegen Inter: Selbst ein Unentschieden wäre ein unfaires Ergebnis, wenn man bedenkt, wie viele Punkte Fiorentina geschaffen hat
Ramos über das 3:2 mit Betis: der Schiedsrichter versuchte sein bestes und Tat nichts vorsätzlich