Switzerland

Appel à mettre fin aux tests anaux en Tunisie

L’ONG HRW appelle les autorités tunisiennes à libérer «immédiatement» deux jeunes hommes condamnés pour homosexualité et à proscrire le recours au test anal.

Au moins 120 procès pour homosexualité ont été décomptés en 2019 en Tunisie selon le Collectif civil pour les libertés individuelles qui réunit 40 associations de défense des droits humains.

Au moins 120 procès pour homosexualité ont été décomptés en 2019 en Tunisie selon le Collectif civil pour les libertés individuelles qui réunit 40 associations de défense des droits humains.

AFP

Deux hommes – âgés de 26 ans et arrêtés début juin au Kef (nord-ouest) - ont été condamnés en appel le 28 juillet à un an de prison ferme pour avoir eu des rapports homosexuels, un acte passible de trois ans de prison selon l’article 230 du Code pénal tunisien. L’ONG Human Rights Watch (HRW) a appelé mercredi les autorités tunisiennes à les libérer «immédiatement». Elle a également demandé de mettre fin à tout test anal, un examen «dégradant et inhumain».

La justice a retenu comme preuve leur refus de se soumettre à un test anal.

«Les autorités tunisiennes doivent immédiatement révoquer leurs condamnations et les libérer», a écrit dans un communiqué HRW, exhortant le parlement tunisien à abroger l’article 230 du Code pénal punissant l’homosexualité.

L’ONG appelle le Ministère de la justice à «publier une directive ordonnant aux procureurs de renoncer à imposer des examens anaux à des détenus».

«Torture»

Elle souhaite aussi que les médecins légistes sous la tutelle du Ministère de la santé en cessent la pratique afin de «respecter le droit à la dignité et à l’intégrité physiques».

Ce type d’examen est régulièrement utilisé en Tunisie pour tenter d’établir l’homosexualité bien qu’il soit considéré peu fiable et qualifié de «torture» par l’ONU quand il est imposé.

Tunis s’était pourtant engagé en 2017 devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève à ne plus imposer ces tests anaux.

«Envahissants et intrusifs», ils «violent l’éthique médicale et n’ont aucune valeur scientifique ou probante pour prouver l’homosexualité», relève HRW. L’ONG dénonce «un traitement cruel, inhumain et dégradant qui viole le droit international».

En dépit de nombreux appels à proscrire le recours au test anal et à abroger l’article 230, de nombreuses personnes sont arrêtées et jugées chaque année en Tunisie pour leur orientation sexuelle.

Lois archaïques sur la sodomie

Au moins 120 procès pour homosexualité ont été décomptés en 2019 selon le Collectif civil pour les libertés individuelles qui réunit 40 associations de défense des droits humains.

En octobre 2018, 16 députés ont déposé au Parlement un projet de code des libertés individuelles. Celui-ci prévoit de sanctionner toutes les formes de discrimination et de supprimer l’article 230 du Code pénal.

«La Tunisie doit envoyer un message fort contre les condamnations arbitraires infligées en vertu de lois archaïques sur la sodomie et libérer les deux hommes immédiatement», a déclaré Human Rights Watch.

AFP/NXP

Football news:

Stefano Pioli: Zufrieden mit dem Spiel von Tonali und Braim. Wenn man so oft zu Saisonbeginn spielt, ist es wichtig, das Spiel, das Tempo und den Gegner zu kontrollieren, um die harte Arbeit zu erledigen. Wir hatten Ballbesitz nicht so gut wie nötig, aber insgesamt hat alles gut geklappt
Man City kaufte Ruben diash für 68 Millionen Euro und verkaufte Otamendi an Benfica für 15 Millionen. Der Klub aus Lissabon gab bekannt, dass er den Transfer des 23-jährigen Portugiesen mit den citizensvereinbart habe. Man City zahlt 68 Millionen Euro für Diaz. Weitere 3,6 Millionen könnten Benfica in Form von Boni für die erfolgreichen Leistungen des englischen Teams erhalten. In die entgegengesetzte Richtung geht Nicolas Otamendi - die Eagles zahlen 15 Millionen Euro für den 32-jährigen Argentinier
West Ham ist bereit, Schimpfwörter mit einer zwangsvollstreckungsoption zu mieten. Juve will den Verteidiger für 18 Millionen Euro verkaufen: West Ham verhandelt mit Juventus über Innenverteidiger Daniele Rugani. Die Londoner haben dem FC Turin ein Angebot gemacht, den 26-jährigen Italiener mit Ablösesumme zu verpflichten, während Juventus Turin lieber für 18 Millionen Euro Verkaufen würde, berichtet der Journalist Nicolo Skira. Der Vertrag des Verteidigers bei der alten Signora läuft bis 2024. Die Schimpfstatistik finden Sie hier
Anssumane Fathi: das Spiel mit Messi ist ein Kindheitstraum. Das ist jetzt Realität
Rio Ferdinand: Sancho ist ein generationentalent, aber er wird die grundlegenden Probleme von Manchester United nicht lösen
Emery über das 0:4 gegen Barcelona: ich Nehme die Schuld für die 1.Halbzeit. Ich nehme die Schuld in den ersten 45 Minuten (Barcelona erzielte alle 4 Tore in der ersten Halbzeit-ca. Sovsport). Wir haben relativ gut angefangen,wir hatten eine gute Chance auf ein Tor. Es muss jedoch viel mehr getan werden, um zu gewinnen
Leicester hat Manchester City zu Gast: Pep-Trainer verpasst erstmals fünf, vardy schießt Guardiola öfter, Jamie macht wieder einen hattrick und knallt die Spitze