Algeria

Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"

Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a estimé, ce samedi, que "ce n’est pas en reconduisant des schémas sortis des laboratoires de la police politique que l’on peut convaincre les Algériennes et les Algériens d’une quelconque volonté de changement".

"En ces moments difficiles et décisifs pour notre peuple, le 58ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté du pays après une longue nuit coloniale nous parle à tous. Ceux qui régentent l’Algérie n’ont ni libéré le pays ni étaient choisis librement pour le diriger. Ils sont le produit de coups d’Etat, de liquidations physiques, de détournements des richesses du pays et de fraudes électorales. Ils savent, au moins depuis février 2019, qu’ils ne peuvent pas, sans risques, freiner durablement l’élan libérateur d’une jeunesse fougueuse", a soutenu le RCD dans un communiqué qui a sanctionné la réunion mensuelle de son Secrétariat national, tenue vendredi 10 juillet.

Ainsi, le parti de Mohcine Belabbas, qui se réjouit "qu’un certain nombre de militants politiques injustement incarcérés retrouvent leurs familles", rappelle que "la libération et la réhabilitation des détenus d’opinion, l’arrêt de la répression, des menaces et des intimidations contre les militants politiques, les journalistes et les organisations ne sont pas négociables".

Par ailleurs, et en plus de l'examen de la situation politique générale du pays, le RCD, qui a consacré une partie de sa réunion à l'évaluation des activités organiques du parti, a décidé d' "un programme de tenue de réunions organiques dans différentes wilayate", étant donné "l’impossibilité de la tenue de la session ordinaire du Conseil national tant que la crise sanitaire demeure".

Rédaction Web
 

Football news:

Fomin about career abroad: I don't plan so: in 20 — FNL, in 22 — RPL, in 24 — Europe. I move step by step
Mendes suggested Manchester United's Fati as an alternative to Sancho. Barcelona will not sell the midfielder and will extend his contract
Sevilla goalkeeper bunu about the 11-meter shot: he Coached a penalty with Ocampos. He is hitting the same way as Jimenez
Coach Porto conceição can change Conte at the head of Inter
Hans-Dieter flick: I Think Tiago should play in the Premier League. He wants a new challenge
Coutinho can play against Barca. The contract does not specify a ban on his participation in the match
The real life thinking about to return to Zeballos. The decision is up to Zidane