This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

coupe de la confédération : Match de survie pour le Stade malien et le Binga

Auteurs de différents résultats lors du match aller du Tour de Cadrage de la Coupe de la Confédération, le Binga FC et le Stade malien de Bamako jouent leur survie dans la compétition ce week-end. Si les Blancs de Bamako peuvent se contenter de préserver leur acquis du match aller (1-0), les jeunes néophytes du Binga sont condamnés à tourner en leur faveur une situation chaotique de 3-0.
Ce dimanche 5 décembre, les deux clubs maliens encore en vie dans une compétition continentale jouent leur survie. Il s’agit du Stade malien de Bamako et du Binga FC. Le champion du Mali, éliminé de la Ligue des Champions avant d’être reversé dans cette compétition abordera le match retour avec un avantage de 1 but suite à sa courte victoire de, il y a une semaine. A Bengazi, les Stadistes seront amenés à préserver, au pire des cas, cet acquis face à Al-Ahly. Jadis méconnu, les Blancs de Bamako ont depuis le match aller une idée du club libyen qui s’est vaillamment battu à Bamako avec une seconde période très animée et très offensive. Désormais face à un adversaire acculé après son revers de Bamako, le Stade malien de Bamako devra être conscient qu’Al-Ahly ne lui fera pas de cadeau pour cette ultime rencontre avant une possible qualification pour la phase de poules. Mais malgré tout, les pensionnaires de Sotuba restent « confiants après une victoire, certes difficile et courte, mais très précieuse ».
De son côté, le Binga FC aura sans nul doute du pain sur le plancher. A sa première expérience en compétition interclubs, ce club de 2e division a coulé au match aller en Zambie. Tombés sur plus expérimentés et plus forts qu’eux le dimanche passé, les jeunes joueurs maliens ont perdu sur un large score de 3 buts à 0. « On a éprouvé beaucoup de peine face à une équipe très expérimentée dont le point fort a été les coups de pied arrêtés », a reconnu Youssouf Traoré pour qui ce match retour reste néanmoins un autre défi à relever. « Le match aller, on le prend pour la première mi-temps de l’ensemble des deux rencontres. Cela veut dire que la 2e mi-temps va se jouer ici chez nous. A cette occasion, on fera tout pour pouvoir se qualifier et on reste confiants pour la qualification malgré la lourde défaite du match aller », a ajouté le milieu de terrain dont le club participe à cette compétition en tant que finaliste de la dernière Coupe du Mali. Fort de cette prouesse inédite dans l’histoire du club, le Binga a également créé la sensation, en coupes interclubs de la Caf cette saison, en éliminant jusqu’ici deux habitués du tournoi à savoir Monrovia Club Breweries du Liberia (victoires 2-0 à Bamako puis 3-0) et ASFA Yennega du Burkina Faso (6 tab à 5 après le score de parité de 1-1 sur les deux matches). Ce dimanche au Stade Modibo Kéita de Bamako, le Binga va-t-il créer une nouvelle sensation ? On ose espérer !
Alassane CISSOUMA

Commentaires via Facebook :