La capitale togolaise accueillera la première conférence internationale sur l’Eco, la future monnaie unique de l’Afrique de l’Ouest qui doit encore franchir de nombreuses étapes.

C’est l’Université de Lomé qui servira de cadre aux débats qui se dérouleront du 26 au 28 mai 2021. Le colloque, initié par la faculté des Sciences économiques et de gestion de Lomé et son ancien doyen, l’économiste Kako Nubukpo, nommé il y a peu à l’UEMOA, vise 2 objectifs : réfléchir sur la transition monétaire et l’urgence du développement de l’Afrique et définir une feuille de route à soumettre aux dirigeants de la CEDEAO.

Seront notamment abordées les problématiques de « L’économie politique de l’Eco, la convergence et l’optimalité de la zone Eco » ou encore « Les perspectives de développement de la CEDEAO ».

Plusieurs personnalités sont attendues à Lomé pour cette rencontre. Il s’agit notamment du Président de la BOAD, Serge Ekue et des économistes Lionel Zinsou, Carlos Lopes, Achille Mbembé et Nadim Kalife.

Alors que son lancement officiel avait été annoncé pour remplacer le franc CFA, plusieurs obstacles surgissent toujours sur la route de l’Eco, dont entre autres l’opposition des pays anglophones, qui avaient jugé le processus précipité.

Fatoumata Maguiraga