Mali

M5-RFP LANCE UN ULTIMATUM AU PRÉSIDENT IBK : “Le vendredi 10 juillet, le M5-RFP et le peuple malien se donneront les moyens légitimes d’imposer leur volonté”

Démarché par plusieurs personnalités nationales et internationales aussi bien que des organisations pour trouver un terrain d’entente avec le Président de la République dont il demande le départ, le M5-RFP a dévoilé le contenu de ses propositions hier mercredi 1er juillet au cours d’un point de presse. Dans ses pistes de sortie de crise, le mouvement exige la dissolution de l’Assemblée Nationale ; la Nomination d’un nouveau Premier ministre de plein – pouvoir fourni le M5-RFP en plus du renouvellement des Sages de la Cour Constitutionnelle pour ne citer que celles-ci. De l’avis du M5-RFP, la balle est désormais dans le camp du Chef de l’Etat qui doit agir vite. Le Mouvement entend manifester le 10 juillet prochain si son mémorandum n’est pas pris en compte entre temps.

Le siège de la CMAS a une nouvelle fois servi de cadre aux membres du M5RFP d’échanger avec les médias sur l’évolution du dossier relatif à leur demande de démission du chef de l’Etat et de tout son régime. Hormis Cheik Oumar Sissoko de l’EMK, tous les membres du comité stratégique étaient présents à la rencontre qui a débuté par les mots de bienvenue de l’ancien ministre Mohamed Ali Bathily. Dans son intervention, l’ex ministre de la justice a indiqué que c’est un devoir pour le Directoire de rendre compte de ce qui se passe, aux militants, d’où l’intérêt de la rencontre :

‘’  nous avons entendu beaucoup de rumeurs, certains ont dit qu’ils nous ont donné 16 milliards, ce  n’est pas vrai, dans une discussion ,il peut arriver souvent qu’on ait des divergences de point de vue avant de nous mettre d’accord ;  c’est ça que les gens ont mal interprété, sinon le M5-RFP est  soudé’’ , a  indiqué l’ancien  ministre.

À sa suite, un autre ancien ministre d’IBK, notamment Choguel K MAIGA a procédé à la lecture du Mémorandum du Mouvement pour sortie de crise. En préliminaire, il a indiqué que l’ambition du Mouvement de donner au Mali un nouveau souffle de vie reste inchangée. En analysant les propositions du M5-RFP l’on se rend compte que le chef de l’Etat est dans un véritable dilemme, en ce sens qu’il doit faire le choix entre deux situations compliquées. En effet, la dissolution de l’Assemblée Nationale n’est pas sans bruit quand on sait que certains députés et leurs militants sont aussi contre ce projet.  Par ailleurs, IBK serait comme réduit en marionnette s’il n’a aucun pouvoir sur le Premier ministre.

’Le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a été enclenché pour obtenir la démission du président Ibrahim Boubacar Keita et son régime, responsables des maux qui menacent aujourd’hui le Mali dans son existence même en tant que Nation, Etat, République et Démocratie. En effet, des pratiques érigées en système de gestion ont conduit le Mali dans l’abîme : corruption comme mode de gouvernement, impunité, instauration d’une oligarchie par l’immixtion flagrante d’intérêts privés dans la gestion des affaires publiques, violations réitérées de la Constitution et des libertés, abandon de secteurs entiers de la vie socio-économique (école, santé, secteur agricole, infrastructures…), non-respect de nombreux engagements pour la décrispation de la situation sociopolitique nationale, détérioration de la situation au nord et au centre du pays, abandon des populations à leur sort, absence de l’Etat et perte de souveraineté sur des pans entiers du territoire national, échec de toutes les tentatives de dialogue, détournements des fonds alloués à nos Forces de défense et de sécurité, affaiblissement du Mali sur la scène internationale, fraudes électorales ne permettant plus aux élections de jouer leur rôle régulateur, affaiblissement et délégitimation des institutions de la République ‘’ ,  indique le document.

Aussi dira Dr Choguel K MAIGA, Le M5-RFP s’est donné pour mission de relever le Mali en mettant un terme à la gestion chaotique de M. Ibrahim Boubacar Keita qui doit quitter le pouvoir, par suite d’actions légales, légitimes et pacifiques.

LA VISION DU M5RFP

Le M5-RFP décide de Poursuivre la lutte pour amener pacifiquement, mais avec détermination, le Président Ibrahim Boubacar KEITA et son régime à démissionner, par le moyen d’actions populaires de désobéissance civile ; Faire une union sacrée des forces vives de la Nation, dans un élan de « sursaut national » pour définir, librement et sans contrainte, la vision et les contours d’un nouveau Mali, avec toutes les forces sociales et politiques (organisations de la société civile de l’intérieur et de la Diaspora, partis et regroupements politiques, forces syndicales, autorités religieuses et coutumières, forces de défense et de sécurité, groupes signataires de l’Accord issu du processus d’Alger, et toutes les parties intéressées au processus de paix et de réconciliation, etc.) ;Fixer les objectifs et la durée d’une période de transition : tenir des concertations nationales pour faire l’état de la Nation ; opérer les réformes politiques, institutionnelles, administratives et électorales nécessaires pour refonder l’Etat, jetant ainsi les bases d’un Mali nouveau. ‘’Cependant, le M5-RFP, conscient de ses lourdes responsabilités en ces moments critiques, prenant en compte les nombreuses sollicitations dont celles de l’Imam Mahmoud Dicko, et en signe d’esprit d’ouverture au dialogue, exige la mise en place de cette Transition (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 02 JUILLET 2020

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Football news:

Thomas Tuchel: If both legs were intact, you could have seen my 40-meter sprint
PSG saved Tuchel's pet: Choupo-moting got everyone for free, managed not to score from a centimetre, and now pulled Paris to the semi-finals of the Champions League
Gian Piero Gasperini: The worst part is that we were so close. I can only thank the guys
Neymar was the player of the match Atalanta-PSG. He gave an assist
ПС PSG suffered through the entire quarter-final and turned it over in 149 seconds. Lifted the Italian curse and went so far in the Champions League for the first time in 25 years
ПС PSG's pain was transformed into happiness: in three minutes, the suffering stars turned into celebrating kings
The club from Italy won't win the Champions League for the 10th year in a row. This is an anti-record