Mali

Mali : Activités de change d’argent devant le siège de la BDM SA : Les acteurs dénoncent les « vols » d’argent par des policiers lors des interpellations

Ces échangeurs venus manifester leur frustration ont tout d’abord souligné qu’ils ne sont pas des voleurs ni des briguants. Ils ont indiqué qu’ils ont aussi entamé des démarches pour la régularisation de cette activité, mais compte tenu de la lenteur de l’administration malienne comme tout le monde le sait selon eux, cette initiative tarde à se concrétiser. Mais ils ont souligné que leur place est connue et que beaucoup d’entre eux ont déjà une carte avec toutes les adresses mentionnées pour permettre de les identifier.

Concernant leur sortie du lundi, c’est pour manifester leur désolation selon eux, et condamner certains comportements des agents de la brigade d’intervention judiciaire (BIJ).

Beaucoup de fois, depuis le mois de décembre passé selon eux, cette unité de la police nationale procède à des interpellations spontanées à leur place sans donner les raisons de cette opération.

Mais le mal qu’ils ont le plus dénoncé dans cette opération est la saisie par ces policiers, de toute la liquidité d’argent se trouvant sur les personnes interpelées. Des sommes qui s’élèvent souvent à des millions de franc CFA représentants des dizaines d’années de travail, selon ces manifestants.

Ils indiquent qu’en plus de l’argent saisie les échangeurs d’argent sont obligés de débourser encore beaucoup d’argent pour obtenir la libération de leurs camarades souvent transférés à la maison centrale d’arrêt (MCA). « Après beaucoup de démarches et de négociations, un de nos camarades déférés à la MCA a été libéré » a indiqué Sékou Camara, représentant du syndicat de cette activité devant la BDM SA, en ajoutant que « son sac contenant de l’argent ne lui a pas été restitué » a-t-il indiqué.

Après le mois de décembre, les échangeurs ont indiqué d’autres opérations d’interpellation au cours d’une d’entre elles un policier a même retiré le sac d’un échangeur en train de fuir.

Le sac contenait plus de six millions selon Sékou Camara qui souligne qu’après l’opération, ils ont engagé des démarches avec la famille de la personne concernée pour récupérer l’argent du monsieur.

Aux dire de Sékou Camara le sac a été retrouvé mais sans argent.

Les échangeurs d’argent ont interpelé toutes les autorités du Mali, plus particulièrement celles de la transition pour ce cas de « vol ».

Selon eux, le Mali n’a pas besoin d’autres problèmes que ce qu’il vit déjà, « il ne faut pas créer d’autres foyers de tension au Mali », ont-ils indiqué avant de souligner qu’ils sont prêts à mourir pour se défendre et défendre la sueur de leur front.

Ils ont rappelé qu’ils sont plus de cinq cent personnes (500), parmi lesquels des jeunes diplômés sans emploi qui gagnent leur vie dans cette activité.

Pour eux, ils sont aussi des citoyens maliens comme tout le monde, « on aurait pu être des trafiquants, des briguant ou des bandits mais on a préféré de gagner dignement notre vie » ont-ils souligné.

Issa Djiguiba

Source : le Pays

Football news:

Atletico controlled the first half of the derby thanks to Simeone's bold plan. Then the game opened up, and Casemiro's spurts saved Real Madrid
Laporta on Messi: Barcelona is a family. I hope this will help to ensure that the best player in history remains at the club
Manchester derby in a deserted city: fans instead of players meet their cars, Zinchenko gives an Interview in Russian, Sulscher breaks the series Pep
Laporta on being elected president of Barca: The club must once again be happy and economically sustainable
Liverpool have not won at Anfield in 8 consecutive league games for the first time since 1952
Pioli about Milan: We are proud that we have a young team, but we need stability
Laporta became president of Barcelona again. Under him, the club took 6 trophies in 2009