Le professeur Clément DEMBELE, président de la Plateforme pour le Changement et la Corruption (PCC) vient de faire parler de lui, encore une fois de plus. En effet après des tirs médiatiques entre lui et certains membres du M5-RFP, il est maintenant en conflit avec les siens. Il s’agit des voisins du quartier, les jeunes en l’occurrence qui étaient rassemblés hier jeudi 17 Septembre 2020 devant la gendarmerie du camp I pour soutenir un des leurs convoqué par le professeur en lutte contre la corruption.mamadou-sinsy-coulibaly-president-cnpm-conference-groupement-commercant-mali-clement-dembele

Révélé aux Maliens en 2018 à l’approche de l’élection présidentielle, Clément DEMBELE a su conquérir les jeunes avec ses idées de réformes du système de Gouvernance à travers la lutte contre la corruption.  Dans ce cadre, il a initié à travers la PCC, plusieurs meetings à Bamako et dans les capitales régionales en faveur du changement. Dans le même contexte, il a porté plainte contre plusieurs personnalités, des maires, des directeurs pour corruption. En clair, Clément a su se faire une image de défenseur de la société et notamment des plus pauvres.  Cependant depuis quelques mois, il a commencé à connaitre une dégringolade suite à ses nombreuses prises de position. Au sein du M5-RFP, tout le monde commençait à se méfier de lui depuis la diffusion sur les réseaux des éléments sonores à lui attribués et accusant DICKO d’être fou de l’argent.

Aujourd’hui avec l’avènement du CNSP, c’est une   guerre ouverte qu’il a engagée avec le M5-RFP car il s’oppose à leurs idées d’aller vers une transition civile. Pour confirmer cette distanciation avec le M5, il a renouvelé avec son tour du Mali pour animer des meetings. Hier jeudi, il était dans la localité de Markacoungo pour dénoncer la mauvaise gestion de la Mairie. Au même moment à Bamako, des jeunes de Banconi   Dianguinebougou répondaient à une convocation du professeur au niveau de la Gendarmerie du Camp I. Selon les faits rapportés par quelques jeunes soutenus par des envoyés du chef de quartier, le professeur Clément DEMBELE a porté plainte contre eux, estimant qu’ils ont volé son projet. ‘’ Nous (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2020

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Fatoumata ORTM en DIRECT