Morocco

M. le ministre de la déportation des Marocains

Les deux futurs ministres de Wilders vont avoir des objectifs totalement opposés. Mais chut, ne le répétez pas, laissons-les se bloquer l’un l’autre…

Ça a l’air d'être une blague. Ce n’en est pas une, hélas.

Ayant reçu ma carte d’électeur pour voter aux élections législatives qui se tiendront le 17 Mars au pays de Rembrandt, j’ai tenu à consulter les programmes des partis en présence.

C’est ainsi que je suis tombé sur une proposition du PVV, le parti de Geert Wilders, dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle est ébouriffante. Formellement, il s’agit de créer un “Ministère du rapatriement des étrangers indésirables“. Mais comme il ne s’agit ni des Hongrois– la femme de Wilders est Hongroise– ni des Chinois, ni des Chiliens, et comme Wilders ne connaît qu’une seule catégorie d'étrangers indésirables –les Marocains, il l’a assez répété– tout le monde a compris que son ministère pourrait tout aussi bien s’intituler “de la déportation des Marocains“. Ce serait plus clair.

Il y a d’ailleurs depuis quelque temps une détestable campagne de presse contre des figures connues de cette communauté: l’un est accusé (à tort) d’antisémitisme, l’autre –un député– de ne pas condamner assez énergiquement le terrorisme, le troisième fait face à des calomnies et des faux témoignages, etc.

Lundi dernier, lors d’un débat entre les partis, Wilders a été mis en face d’une accorte Marocaine, une certaine Mme Zerouali, femme d’affaires née aux Pays-Bas mais qui ne renie pas le pays d’origine de ses parents.

– Je suis née ici, j’y ai fait mes études, je travaille, je paie mes impôts, je ne pose aucun problème… Pourquoi voulez-vous me renvoyer au Maroc?

Wilders, sans se démonter, voulut la rassurer:

– Ne craignez rien, vous, on vous garde.

Elle, du tac au tac:

– Et mon fils adolescent?

Et c’est là que se produisit l’incident. Wilders hésita. C'est-à-dire qu’au lieu de répondre immédiatement que le fils lui-même n’avait rien à craindre s’il n’avait rien à se reprocher, Wilders eut un moment de flottement. En d’autres termes, le simple fait que l’ado était Marocain –de troisième génération!– le rendait suspect.

En lisant le programme du PVV, je me suis rendu compte qu’en cas de victoire, Wilders prétend également créer un “Ministère de la dé-islamisation“.

Je suis curieux de savoir comment le futur ministre procédera. Peut-être lui faudra-t-il étudier les livres d’Histoire pour voir comment l’Inquisition faisait pour dé-islamiser et dé-judaïser l’Espagne au XVIe siècle. Espérons au moins que les bûchers utiliseront l’énergie solaire ou éolienne. Inutile d’aggraver le réchauffement climatique.

Finalement je me suis rendu compte qu’il y avait une contradiction dans le programme du PVV. Les Marocains qu’il veut déporter en priorité sont les délinquants, les drogués, les criminels, etc., c’est-à-dire des gens qui ne me semblent pas mener une vie particulièrement religieuse. Pour dé-islamiser le pays, ce ne sont pas eux qu’il faudrait expulser, mais les autres, non?

Les deux futurs ministres de Wilders vont donc avoir des objectifs totalement opposés. Mais chut, ne le répétez pas, laissons-les se bloquer l’un l’autre…

Football news:

Joao Felix was injured again. He will miss 10 days
The Bundesliga said goodbye to Monday's matches with Hoffenheim and Bayer zeros. Their cancellation was sought by fans
Mino Raiola: Borussia do not want to sell Holand in the summer. I respect this position, but this does not mean that I agree with it
Alexander Golovin: I enjoy giving such programs. This is my job
West Brom have scored 8 goals in their last 2 matches. For the previous 10 games, only 6 goals were scored
VAR did not count West Brom's goal for offside. Although the author of the goal was probably in the right position
Chilwell on the match against Porto: We only did half the work. Chelsea should not be relaxed