Morocco

Politique monétaire: pas de changement attendu pour le taux directeur

Par Rachid Al Arbi le 16/06/2021 à 23h30
Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, est également le président du conseil d'administration de l'OMTPME.

© Copyright : DR

La banque centrale, qui tient son conseil de politique monétaire le 22 juin 2021, ne devrait pas intervenir sur le taux directeur. Il serait donc maintenu à 1,5%.

Le niveau actuel de l'inflation n'est pas suffisant pour intervenir sur le taux directeur. Dans son édition du jour, L’Economiste rapporte qu'en dépit "d'une accélération à 1,4% en glissement annuel en avril, l'inflation demeure en dessous de la cible de Bank-Al Maghrib". Une situation qui devrait pousser la banque centrale à maintenir le taux directeur inchangé à 1,5%, lors de la réunion de politique monétaire mardi 22 juin. Cela devrait être le cas tant que l'inflation est maintenue en dessous des 2%.

De plus, comme le précise le quotidien, "la banque centrale veut s'assurer de la transmission des dernières baisses du taux mère vers les taux débiteurs", elle qui dispose encore de "cartouches pour assouplir la politique monétaire". Et pour cause, le journal remarque que "les taux débiteurs n’ont pas entièrement intégré la baisse de 75 points de base du taux directeur en 2020". D'où "la hausse naturelle des primes de risque dans un contexte marqué par un manque de visibilité au sein du segment Corporate".

Ceci dit, la double baisse du taux directeur a permis "aux entreprises fragilisées par la crise sanitaire de mobiliser des liquidités d'urgence à un taux préférentiel dans le cadre des mécanismes Damane Oxygène et Relance, mais aussi au Trésor de financer les mesures de soutien budgétaire à des conditions favorables sur les marchés".

L'Economiste relève toutefois que "les effets de la révision du taux mère sur l'investissement privé et sur la consommation des ménages sont quasi inexistants en raison des incertitudes sur la reprise de l'activité économique". Il assure que l'encours des crédits d'équipement baisse de 4% sur un an en avril et celui des crédits à la consommation de 1,3%.

Le journal est convaincu que le maintien d'une politique monétaire accommodante sera capital pour la relance post-Covid-19 dans un contexte de rebond attendu de 5,3% de la croissance de l'économie en 2021.

LES CONTENUS LIÉS

Football news:

Real Madrid and Manchester United will agree on Varane's transfer in the near future. The last details remain
Juve wants to extend the contract with Ronaldo and is confident of signing an agreement with Chiellini
John Terry has left the coaching staff of Aston Villa
Samuel Eto'o: It was Messi who played with me, not me with him
Ronaldo arrived at the location of Juventus
Everton will compete with Arsenal and Tottenham for Correa from Lazio. He requested a transfer
Ronaldinho: I'm watching Milan, I hope they will continue to progress. I'm waiting for Monza in Serie A