Niakara, 23 mai (AIP)- Les responsables de la mosquée centrale de la ville de Niakara ont annulé ce samedi, la prière commune de l’Aïd-El-Fitr, obligeant chaque fidèle musulman à prier à domicile, par rapport aux directives barrières à la COVID-19.

“Ma famille et moi prions à domicile en ce jour de fête marquant la fin du mois de Ramadan, car aucun rassemblement public n’a été prévu à cet effet à la mosquée”, a déclaré à l’AIP un fidèle musulman.

Le secrétaire de la représentation du conseil supérieur des imams (COSIM) à Niakara, Lacina Cissé, a expliqué que la prière collective marquant la célébration de l’Aïd El-Fitr a été suspendue du fait des directives préventives contre la COVID-19, notamment la limitation des rassemblements à 200 personnes.

La communauté musulmane de Côte d’Ivoire célèbre la fête de fin du Ramadan, la lune ayant été observée dans plusieurs localités dont la ville de Tortiya, à 47 km à l’Ouest de Niakara.

(AIP)

Jbm/kp