Tiassalé, 19 mai (AIP) – La réouverture des classes après deux mois d’arrêt a connu lundi des fortunes diverses, comme constaté dans de nombreuses écoles de la sous préfecture de Tiassalé et en ville.

Dans les deux groupes scolaires Nzianouan, c’est maintenant qu’on se prépare pour scinder les classes pléthoriques afin de faire respecter les mesures de distanciation sociale. A l’ EPP M’brimbo 1, tout est fin prêt, nous a dit le directeur, Kouamé Konan, qui attend encore l’arrivée de deux collègues bloqués à Abidjan.

Les enseignants, indique-t-on, sont dans l’attente de masques pour se mettre dans les dispositions nécessaires pour la reprise. L’école a officiellement repris lundi à l’intérieur du pays après deux mois de fermeture liée à la COVID-19.

(AIP)

kd/bsp/kam