Guinea

Cellou Baldé sur la distribution des cartes d’électeurs : ‘’il n’y aura pas de distribution à Labé”

A peine commencée, la distribution des cartes d’électeurs se heurte déjà à des difficultés non des moindres dans la commune urbaine de Labé. Opposé à l’opération, le député uninominal de Labé, Cellou Baldé laisse entendre que l’annonce faite par la CEPI de Labé sur le début de cette distribution des cartes d’électeurs ne s’arrêtera qu’aux simples propos.

« La CEPI a annoncé le début de la distribution des cartes électorales à Labé ce mercredi, 12 février 2020, mais cela ne se limitera aux simples déclarations. Car, il n’y aura pas de distribution de cartes électorales ici à Labé. La raison est simple, ce ne sont pas les personnes habilitées à le faire qui le fait. En plus de cela, ils ont violé la procédure sur toute la ligne parce que les cartes sont directement au Camp. De là, elles ont été envoyées au gouvernorat avant de les déposer à la préfecture. Il n’est secret pour personne, la loi électorale, la loi sur la CENI interdisent formellement aux administrateurs territoriaux de se mêler au processus électoral. A partir de là, on peut dire que l’organisation des élections a été retirée des mains de la CENI. C’est une violation flagrante de la loi parce que ni le maire, ni les présidents des conseils de quartiers et de districts, personne d’entre eux ne doit se mêler à ce processus électoral. Au sein du FNDC et de L’UFDG, nous passerons par tous les moyens légaux pour empêcher la distribution de ces cartes électorales », nous confie l’honorable Cellou Baldé.

Dans la foulée, l’élu de Labé a poursuit : « J’assume ce que je dis parce que je me réfère de la loi. S’il y a violation de la loi, c’est le Président de la République, le gouverneur, le préfet et les sous-préfets qui ont volé la loi. A partir de là, tout ce qui adviendra dans ce processus comme conséquence, ils seront les seuls responsables. Nous n’allons pas dévoiler nos stratégies, mais je vous jure que nous passerons par tous les moyens légaux pour empêcher Cette distribution des cartes électorales », dit-il.

A noter que cette distribution peine a démarré dans la commune urbaine de Labé. Interrogé sur la situation, l’un des 88 membres des commissions d’organisation, ayant été formés nous confie que ma distribution sera faite.

« On a commencé la distribution mais pas chez les chefs quartiers. Car, ils refusent de nous accueillir et j’ai les cartes avec moi. Mais on connait les gens, si je te vois, je te remets ta carte et je rentre chez moi », nous confie-t-il.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé 

+224 620 44 25 83