logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Guinea

PME/PMI : Kassory Fofana inaugure le centre de gestion agréée de la commune de Ratoma

Deux ans après l’ouverture du premier Centre de Gestion Agréée à Matam, la Commune de Ratoma a elle aussi désormais un Centre de Gestion Agréée (CGA). Il a été inauguré ce vendredi par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana.

Instituée par décret en février 2017, la création des Centres de Gestion Agréée (CGA) est une réponse du Gouvernement pour accompagner la croissance des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME) à travers une démarche intégrée et structurée.

Les objectifs visés sont principalement : susciter une plus grande motivation des entrepreneurs par rapport à la bonne gestion et la tenue d’une comptabilité transparente ; améliorer la gestion des PME/PMI adhérentes ; promouvoir une culture comptable et renforcer les compétences des dirigeants de PME/PMI.

Au nom du Représentant de l’Union Européenne en Guinée, Jurate Smalskyte, dira « que son institution note avec satisfaction les efforts des autorités guinéennes à poursuivre les réformes de l’administration fiscale avec l’ouverture de nouveaux CGA ». Toutefois, au vu des résultats enregistrés par le Centre de Gestion Agréé de Matam avec moins de 150 adhésions depuis son inauguration, l’Union Européenne par la voix de la Cheffe d’équipe Economie, croissance inclusive et santé, invite le Ministère du Budget à multiplier les actions fortes pour amener les contribuables à adhérer massivement aux CGA.

Pour promouvoir la création des Centres de Gestion Agréé (CGA) et inciter les petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) à y adhérer, des avantages fiscaux sont accordés. « Pour les CGA, les droits d’enregistrement sur les statuts sont acquittés au droit fixe de 100 000 GNF. Une exonération du versement forfaitaire sur les salaires et la taxe d’apprentissage pendant les trois (3) premières années et une exonération totale de l’impôt sur les bénéfices pendant les trois (3) premières années », rappelle le Ministre du Budget.

Ismaël Dioubaté ajoutera que pour les adhérents des CGA les avantages fiscaux sont : « un abattement de l’impôt sur les bénéfices de 50% pour les 3 premières années et 25% à partir de la 4ème année ; une exonération de patente au titre de l’année d’adhésion et les deux années suivantes et une exonération du montant de l’impôt minimum forfaitaire sur les trois premières années ».

De son côté, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement s’est tout d’abord réjoui de la création du Centre de Gestion Agréée de Ratoma. Dr Ibrahima Kassory Fofana dira par la suite qu’il est essentiel que les petites et moyennes entreprises et industries acceptent de s’enregistrer. Cela permettra de sortir de l’informel tous les petits contribuables et notamment les PME/PMI, pour en faire des opérateurs économiques de type moderne ayant une existence légale et une administration constituée pour accéder parallèlement aux ressources de crédit des banques.

Pour terminer, le Premier Ministre Kassory Fofana a souhaité que le Centre de Gestion Agréée de Ratoma enrôle le maximum d’opérateurs pour permettre au Ministère du Budget, d’accompagner les guinéens dans l’élan de création d’entreprise autonomes.

Conakryinfos et CCG

Print Friendly, PDF & Email
All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO