Alors que la FIA et le promoteur du WRC ont annoncé fin août un calendrier de minimum 7 manches, avec la Belgique pour clôturer la saison mondiale, le responsable rallye a continué à travailler en coulisses pour ajouter encore une épreuve pour palier aux récents derniers forfaits notamment de l'Angleterre, l'Allemagne et du Japon.

Le week-end dernier en Turquie, il se murmurait du côté de Marmaris que le Rally Show de Monza, en Italie, pourrait être étendu et compter pour le Mondial. Une information que nous ne sommes pas encore totalement en mesure de confirmer même si une bonne source en haut lieu nous a confirmé qu'il y aurait "à 100% une huitième manche mondiale cette année, mais on ne peut pas encore dire laquelle."

On avait déjà entendu parler des candidatures de l'Espagne avec Gran Canaria, de la Croatie et dernièrement donc de Monza ce qui ferait deux rallyes successifs en Italia après la Sardaigne du 8 au 11 octobre, mais surtout une manche supplémentaire sur asphalte.

Voilà en tout cas une excellente nouvelle pour Thierry Neuville qui n'a donc plus que deux mais bien trois manches pour tenter de combler son retard de 32 unités sur Elfyn Evans, mais plus que de 14 points sur Sébastien Ogier. Avec nonante unités encore à distribuer du coup, les espoirs des Belges sont clairement à la hausse. D'autant que Thierry et Nicolas se sont déjà imposés deux fois en Sardaigne et autant de fois à Ypres où ils auront un grand avantage de connaissance du terrain. Cette 8e manche confirmée va peut-être les sauver. Et ne doit pas réjouir bien sûr les leaders Elfyn Evans et Toyota...

Mais huit manches, même raccourcies, c'est sûr, c'est mieux que sept pour un championnat du monde des rallyes.