Sport régional Voici tous les résultats en D1 amateur de ce samedi soir.

Audenarde-FC Liège 2-1

Pris à froid au propre comme au figuré, les Sang et Marine n’imaginaient pas devoir courir aussi vite après le score. Un scénario contrariant qu’ils s’évertuèrent à inverser au plus vite, un empressement synonyme de multiples situations dangereuses devant la cage flandrienne.

Mais il y avait tantôt une jambe, tantôt un torse pour empêcher les visiteurs d’être récompensés comme ils le méritaient jusqu’au moment où, à la faveur d’un coup de coin, Winandts égalisait de la tête.

Le poteau venait ensuite à la rescousse de Dutoit, sur un coup-franc de Vandebon peu avant la pause.

Des bonnes dispositions qu’il convenait cependant de reproduire en seconde période pour enfin chanter victoire à l’extérieur et c’est d’ailleurs sur le même tempo conquérant que les visiteurs reprenaient la partie.

Cette domination liégeoise causait toutefois moins d’émoi dans les rangs locaux, juste une poignée de corners sans dividende tangible.

Et comme souvent en pareil cas, l’adversaire allait tirer les marrons du feu sur un contre rondement mené et parachevé. Une frustration de plus à digérer avant de recevoir le leader…

Audenarde : Dutoit; De Wilde, Van Gyseghem, van Ruyskensvelde, Wantens ; Vandenheede (90e+3 Verhauwaert), Sarr ; Verstraete (84e Van De Walle); Van Herreweghe (66e Boguhe), Vervaecke, D’Hoore.

FC Liège : Matthys; Giargiana, Winandts, Van den Ackerveken, Vandebon ; Niankou, Massa (63eElecteur); Teruel, Mariën (58e Mouchamps), Bangoura, Kabeya.

Arbitre : M. Windels.

Avertissements: Niankou, Massa, Van Ruyskensvelde, Bangoura, Matthys.

Les buts: 7e Verstraete (1-0), 32e Winandts (1-1), 74e D’Hoore (2-1).

Moris a tout arrêté

DEINZE – VIRTON: 0-0

Les Flandriens dominaient le premier acte de ce match entre ténors mais Moris multipliait les arrêts, notamment devant Lallemand et Tarfi. Peu inspirés lors des 45 minutes initiales, les Gaumais se reprenaient ensuite, mais Joachim ne parvenait pas à éviter la sortie du dernier rempart local. La fin de match était équilibrée et finalement, les deux équipes devaient se contenter du partage, un résultat qui semblait davantage satisfaire Virton.

DEINZE Vandenberghe; Goossens, De Greef, Boone, Libbrecht; Le Postollec, Brulmans, Van Walle, Tarfi; Lallemand (71e Challouk), Mertens (86e Mezine).

VIRTON Moris ; François, Angiulli, Mbow, Lauriente ; Schmit, Lecomte, Prudhomme (66e Napoleone); Straetman, Cordaro (86e Grain), Joachim (59e Koré).

ARBITRE : M. Lonnoy.

AVERTISSEMENTS : Brulmans, Straetman.

Lierse K. – Seraing 2-1

Bien en place, les Métallos n’ont rien laissé à leurs hôtes lors d’un premier acte remarquablement contrôlé. Si Cascio était à deux doigts de tromper Rausin, son ancien équipier à Visé, après 6 minutes, l’honneur d’ouvrir la marque reviendra à Kane, aligné par les Sérésiens pour la première fois. De la tête, il reprenait victorieusement un corner botté par Cascio. Cet avantage était simplement amplement mérité au repos. La seconde période s’avérait bien plus complexe. C’était prévisible. Privés de ballon, les Liégeois subissaient tant et plus. Jusqu’à ce centre qui trouvait le crâne d’Ogunjimi, l’ancien Diable Rouge, qui égalisait. Les Lierrois demeuraient cependant pressants jusqu’au coup de sifflet final. Avec une issue fatale à l’entrée du temps complémentaire. Sur un coup franc lierrois, le ballo, était dévié dans son but par Sambu. Les Métallos perdent tout le bénéfice d’une excellente première mi-temps, moment durant lequel ils ont loupé le coche. Mais les locaux ont amplement justifié leur victoire lors d’une seconde période plus relevée.

Lierse : Rausin; D’Onofrio (83e Janssen), Wils, Smolders, Nelissen; Sols; Da Silva (46e Maus), Buyens, Bernier; Boualaoui (87e Maes), Ogunjimi.

Seraing : Mignon; Swers, Nadrani, Kane, Bonemme (71e Al Badaoui); Lahssaini; Sambu, Pierrot, Cascio, Kilota; I. Faye.

Arbitre : M. Deckers

Avertissements : Bonemme, Sols

Exclusion : 92e Cascio (directe)

Les buts : 25e Kane (0-1), 66e Ogunjimi (1-1), 90e+1 Sambu csc (2-1)

© Sterpigny

Précieux succès du RWDM

Les Molenbeekois réalisent une belle opération dans la course aux playoffs.

Avec l’arrivée de Massanka, Drazen Brncic avait décidé de modifier son dispositif, passant dans un 4-3-3 où Bah prenait place dans l’axe aux côtés de Brouckaert et Kindermans, pour laisser Bova, Mbuba et Massanka animer le trio offensif.

Un choix plutôt judicieux, destiné à embêter une formation de Dender qui n’avait plus connu la défaite depuis le 12 octobre et un revers à domicile face au… RWDM. Les Molenbeekois prenaient les choses en mains, se créaient quelques possibilités dès les premières minutes, la plus belle occasion intervenant à la 21e lorsque Massanka faisait parler toute sa puissance pour se jouer de la défense et obliger Gies à sortir le grand jeu.

Si le score était toujours de 0-0 à la pause, les Molenbeekois poursuivaient leur domination à la reprise. Une abnégation rapidement récompensée lorsque Massanka profitait d’une erreur du gardien local pour récupérer le cuir et le céder à Bova dont la technique lui permettait de trouver le chemin des filets. Tout ça alors que Bah avait trouvé la barre quatre minutes plus tôt.

Sur coup franc, Bova trouvera encore la barre par la suite avant de déposer un modèle de corner sur la tête de Ruyssens dont la reprise décroisée laissait Gies sans réaction. De quoi assurer un précieux succès dans la course aux playoffs.

RWDM - Dender 2-0

RWDM: Sadin, A. Cabeke, Ruyssen, Timmermans, G. Cabeke, Brouckaert, Kindermans (78e Weuts), Bah, Bova, Mbuba (76e Bouekou), Massanka.

Dender: Gies, Hias, Nys, Buysens, Vervoort, Rowell, Arénate (76e Ngongo), Njo-Lea, M’Barki, Houdret, Cocchiere (62e Van Tricht).

Arbitre: M. Malhaise.

Avertissement: Arénate, M’Narki.

Les buts: 53e Bova (1-0), 81e Ruyssen (2-0).