“Quand j’ai vu mon pénis devenir noir, j’étais hors de moi. C’était comme dans un film d’horreur. Et puis un jour, il est juste tombé au sol. Comme je m’étais déjà fait à l’idée de le perdre, je l’ai juste ramassé et je l’ai mis à la poubelle” raconte le mécanicien de formation.

Ce père de famille va ensuite vivre une histoire incroyable qui relève même de l'inimaginable tant elle est insolite. Malcom MacDonald vit en effet avec un pénis greffé sur son bras gauche depuis l'année 2016 ! En effet, le professeur David Ralph, expert en transplantation de pénis à l’University College Hospital de Londres (UCHL), lui propose une opération pionnière qui est de simplement greffer un pénis à son bras. “Bien sûr, c’est fou d’avoir un pénis sur le bras. Même moi, je n’y suis pas habitué" relève Macolm.

Ce membre, qu'il a même surnommé Jimmy, lui aura tout de même coûté 55 000 euros et doit encore être déplacé au bon endroit de son anatomie sauf que le coronavirus est, entre-temps, passé par là. Le quadragénaire est donc toujours dans l'attente de se faire opérer car son rendez-vous à l'hôpital qui était prévu au mois d'avril a été annulé. C'est le quotidien The Sun qui a rapporté cette histoire incroyable en exclusivité fin juillet.

A la question de savoir comment se passe sa vie sexuelle, Malcolm répond très franchement : "Je n'ai plus de vie sexuelle désormais. Heureusement que j'avais déjà deux enfants !"