À trois jours du combat exhibition entre Mike Tyson et Roy Jones Jr, une certaine confusion règne quant aux règles qui prévaudront samedi au Staples Center de Los Angeles. Mercredi, le directeur de la Commission athlétique de l’Etat de Californie Andy Foster avait souligné qu’un knock-down ne serait pas possible entre les deux anciens champions, âgés respectivement de 54 et de 51 ans, et que l’on assisterait plutôt à un "sparring dur", aucun juge officiel n’étant présent.

Ces déclarations n’étaient sans doute pas trop au goût du promoteur de ce duel,le businessman Ryan Kavanaugh, qui a tenu à rectifier les dires de Foster et à "clarifier les choses" quelques heures plus tard.

"Il y a eu de fausses rumeurs, donc pour être parfaitement clair, la WBC donnera des points au cas où le combat va au terme des huit rounds de deux minutes. Il pourra donc y avoir un gagnant mais aussi un K.-O. Quiconque dit qu’il n’y aura pas de décision ou pas de gagnant n’a pas compris les règles. Et si quelqu’un saigne, le combat ne s’arrêtera pas. Je suis formel, à 100 %."

"Un Kleenex entre deux camions"

Selon l’homme d’affaires, la durée des rounds ou la taille des gants (un rien plus grands) ne changera pas grand-chose à la donne. "C’est comme ajouter un Kleenex entre deux camions qui entrent en collision !"

Le pay-per-view fonctionne particulièrement bien aux Etats-Unis. Chez nous, le combat pourra être suivi en direct sur AB3 (à partir de 3h dans la nuit de samedi à dimanche), où il sera commenté par Charles Bietry, Jérôme Le Banner et Matthieu Kassovitz, et il sera rediffusé le dimanche à 9h sur ABXplore. Dès 20h, samedi, cette dernière chaîne diffusera par ailleurs le documentaire Mike Tyson vs Shark, un "duel" réalisé à des fins scientifiques.