Avec la perte de recettes annoncée et une augmentation importante des dépenses en lien avec la crise Covid19, certains craignaient que le rating (la notation) de la Wallonie soit dégradé par l’agence de notation Moody’s. L’information vient de tomber, le rating de la Wallonie restera au même niveau que précédemment, à savoir A2. Une bonne nouvelle pour le sud du pays puisque grâce à cette note la Wallonie sera toujours considérée comme étant tout à fait solvable. Lorsqu’une notation baisse, il est souvent plus difficile pour des pouvoirs publics d’avoir recours à l’emprunt, notamment. Pour les banques et les investisseurs, cette notation est un indicateur important. Au cabinet du ministre wallon du budget, Jean-Luc Crucke (MR) on se réjouit de cette décision : “Pour maintenir ce rating, Moody’s s’est appuyé sur plusieurs éléments : un cadre réglementaire et législatif robuste ; l’autonomie fiscale de la Wallonie ; une gestion très active de la dette ; un accès aux marchés et un budget base zéro qui devrait augmenter la qualité des dépenses de la Région”.

Mais la Wallonie n’est pas sauvée pour autant puisqu’une nouvelle analyse aura lieu en fin d’année. “La Wallonie doit mettre tout en œuvre pour réguler le déficit, qui est important et récurrent, et contenir sa dette, en augmentation rapide. En décembre 2020, il y aura une nouvelle évaluation sur base du budget 2021. Pour s’y préparer, un travail important devra être fait sur une analyse exhaustive des dépenses publiques liées au Covid-19. Mais aussi sur un calendrier de maîtrise de la dette et un accès suffisant aux liquidités”, explique-t-on encore au cabinet du ministre wallon.