logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Belgium

Premier League: la grosse colère de Sarri contre ses joueurs après la défaite de Chelsea à Arsenal

Maurizio Sarri était furieux lors de la conférence de presse d’après-match. «  Je préfère parler italien. Je veux envoyer un message à mes joueurs, et je veux que mon message soit très clair. Je ne veux pas faire d’erreurs avec mon anglais », a commencé le technicien italien. «  Je dois dire que je suis extrêmement en colère, très en colère », a-t-il ensuite attaqué. «  Cette défaite est due avant tout à notre mentalité, à notre approche mentale. Nous avons joué contre une équipe qui était mentalement beaucoup plus déterminée que nous. Et c’est quelque chose que je ne peux pas accepter. »

«  Nous avons eu un problème similaire lors du match de championnat à Tottenham (fin novembre, NDLR). Nous avons beaucoup parlé de notre approche à l’époque. Je pensais que nous allions surmonter ce problème. Mais il semble que nous l’ayons toujours et que nous n’ayons toujours pas suffisamment de motivation, de solidité mentale et de détermination. Donc je ne suis pas heureux, vraiment pas heureux », a continué Sarri, évoquant «  un groupe de joueurs extrêmement difficile à motiver ».

«  Il me semble qu’en tant que groupe de joueurs, ils ne sont pas particulièrement agressifs d’un point de vue mental. Ils n’ont pas cette férocité dans leur mentalité. C’est dû au type de joueurs qu’ils sont, à leurs caractéristiques. C’est quelque chose qui est difficile à changer. Il faut essayer d’influencer leur mentalité et cela peut prendre beaucoup de temps, ou être modifié par l’arrivée d’un nouveau joueur », a-t-il estimé, précisant vouloir parler «  ouvertement » de la situation avec ses joueurs. «  Je suis très conscient du fait que cette équipe ne sera jamais réputée pour sa combativité. (…) Mais ce que nous devons devenir, c’est une équipe capable de s’adapter, une équipe qui peut peut-être souffrir pendant 10-15 minutes pendant le match, mais qui peut ensuite jouer son propre football », a-t-il réclamé.

Après cette défaite, la quatrième place de Chelsea, synonyme de qualification en Ligue des champions, est menacée par Arsenal et Manchester United, qui ont désormais seulement trois points de retard sur les « Blues ».

Themes
ICO