Monaco

Ce candidat qui propose de sanctionner financièrement les élus qui sèchent le conseil municipal

Le socialiste Patrick Allemand propose de rémunérer les élus en fonction de leur présence en séance plénière.

S’il devient maire de Nice, le candidat Patrick Allemand, à la tête de la liste "Nice au coeur", ne tolérera pas que les élus fassent conseil municipal buissonnier.

Pour le socialiste, qui s’est engagé sur plusieurs propositions de l’association Anticor pour des communes plus éthiques, tout travail mérite salaire. Ou plutôt l’inverse.

"Nice au cœur s’engage à moduler le montant des indemnités allouées aux conseillers municipaux en fonction de leur participation effective aux séances plénières", conditionne le candidat.

Cette mesure, si elle avait été appliquée sur le précédent mandat, aurait évité la polémique autour du conseiller municipal Joseph Calza, élu fantôme qui a encaissé 68.000 euros sans presque jamais siéger...

>> RELIRE. Cet élu niçois a séché toutes les séances municipales et métropolitaines depuis 4 ans... tout en touchant 68.000 euros